•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Québec annoncera un plan de déconfinement « dans les prochaines semaines »

Le premier ministre François Legault assis, devant un micro.

Le premier ministre François Legault

Photo : Radio-Canada / Sylvain Roy Roussel

Radio-Canada

Le premier ministre François Legault a assuré jeudi que son gouvernement présenterait un plan de déconfinement « dans les prochaines semaines », avant le 24 juin, date à laquelle tous les Québécois qui le désirent devraient avoir reçu leur première dose de vaccin contre la COVID-19.

Le plan qu'a présenté le gouvernement de la Saskatchewan mardi pour lever progressivement les mesures sanitaires a plu à François Legault, tant et si bien qu'il dit l'avoir envoyé à son ministre de la Santé, Christian Dubé. « Je veux la même chose! » a-t-il lancé en mêlée de presse, jeudi.

S'il souhaite mettre en place un plan similaire afin d'assurer le déconfinement de sa province, le premier ministre Legault assure toutefois qu'il ne pourra pas uniquement se baser sur le pourcentage de la population vaccinée, comme la Saskatchewan.

La première des trois étapes du plan du gouvernement de Scott Moe devrait en effet débuter trois semaines après que 70 % des Saskatchewanais de 40 ans et plus eurent reçu une première dose.

Au Québec, la santé publique prend en compte l'évolution de la campagne de vaccination, mais doit aussi se fier à « l'état de la contagion dans chacune des régions » de la province, a indiqué le premier ministre Legault.

Ce dernier est impatient de pouvoir annoncer aux Québécois « ce qui s'en vient en juin, juillet et août », a-t-il dit.

Sans dévoiler ce que pourrait contenir ce plan de déconfinement, le premier ministre du Québec a néanmoins fait savoir que le code de couleurs, qui énonce les mesures sanitaires en vigueur, ne serait pas jeté aux oubliettes.

Avec son plan de déconfinement, M. Legault veut toutefois « aller plus loin » que ce code de couleurs.

Optimiste, le premier ministre demeure convaincu de pouvoir accomplir son objectif de vacciner 75 % des Québécois. Parmi les groupes d'âge qui ont déjà été autorisés à recevoir le vaccin, « on a atteint les objectifs », a-t-il assuré. Le premier ministre espère désormais que les plus jeunes prendront l'exemple de leurs aînés.

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !