•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Blue Origin enverra des humains dans l'espace pour la première fois en juillet

Le vaisseau New Shepard s'envole de son pas de tir.

Le vaisseau New Shepard s'envole de son pas de tir lors d'un vol d'essai.

Photo : Blue Origin

Agence France-Presse

La société de tourisme spatial Blue Origin enverra pour la première fois des humains dans l'espace en juillet pour quelques minutes, et l'un des sièges à bord est mis aux enchères à destination du grand public, a annoncé l'entreprise fondée par le milliardaire américain Jeff Bezos.

Le 20 juillet, New Shepard fera voler son premier équipage d'astronautes dans l'espace, a déclaré Blue Origin dans un communiqué, en référence au nom de la fusée réutilisable, haute de 18 mètres, développée depuis des années par la société.

Le fondateur de Blue Origin prend position dans une reconstitution de son module spatial lors d'une rencontre avec la presse à Colorado Springs le 26 avril 2021.

Le fondateur de Blue Origin prend position dans une reconstitution de son vaisseau spatial lors d'une rencontre avec la presse à Colorado Springs le 26 avril 2021.

Photo : Reuters / Isaiah Downing

Ce lanceur a réussi 15 tests jusqu'au-dessus de la ligne de Karman, qui marque selon la convention internationale le début de l'espace, à 100 km au-dessus de la Terre. Mais il n'a encore jamais volé avec des humains à bord.

Le voyage ne durera qu'une dizaine de minutes au total.

Au sommet de la fusée se trouvera une capsule qui peut accueillir jusqu'à six personnes, dotée de grands hublots sur plus d'un tiers de la surface de l'habitacle.

La fusée décollera à la verticale et la capsule s'en séparera à environ 75 km de hauteur, continuant sa trajectoire jusqu'à dépasser les 100 km d'altitude.

L'intérieur de la capsule New Shepard.

L'intérieur de la capsule New Shepard.

Photo : Blue Origin

Les passagers à bord pourront alors flotter en apesanteur durant quelques minutes et observer la courbure de l'espace.

Pendant ce temps, la fusée redescendra pour se poser doucement sur une piste, toujours à la verticale.

Puis la capsule entamera elle-même une chute libre pour revenir vers la Terre, et sera freinée par trois grands parachutes et des rétrofusées avant d'atterrir dans un désert de l'ouest du Texas.

Nous offrons un siège sur ce premier vol à l'enchérisseur qui gagnera la vente aux enchères en ligne de Blue Origin, a annoncé l'entreprise, sans révéler qui d'autre monterait à bord de New Shepard.

Toute personne majeure peut d'ores et déjà faire une offre sur le site Internet de l'entreprise. Les montants des offres faites ne seront révélés que le 19 mai. À partir de cette date, les participants devront miser plus que l'offre la plus élevée pour continuer. La vente aux enchères se conclura le 12 juin.

Les fonds récoltés seront reversés à la fondation créée par Blue Origin, Club for the future, notamment destinée à encourager les jeunes générations à entamer des carrières dans le milieu scientifique.

Le principal concurrent de Blue Origin sur ce secteur des vols touristiques courts dans l'espace est Virgin Galactic. Quelque 600 personnes ont déjà acheté un billet pour un prix compris entre 200 000 $ et 250 000 $, selon l'entreprise. Des milliers de personnes sont aujourd'hui sur la liste d'attente.

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !