•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Vaccination : Toronto ajoute quelques rendez-vous en mai pour répondre à la demande

Un homme se fait injecter le vaccin dans l'épaule.

Les centres de vaccination à Toronto sont bondés.

Photo : Radio-Canada / Evan Mitsui

Radio-Canada

Pour répondre à la forte demande, la Ville de Toronto ajoute plus de 3 500 rendez-vous pour se faire vacciner.

La municipalité a indiqué dans un communiqué jeudi après-midi, l'ajout de 2 430 places pour la période du 10 au 12 mai à la clinique d'immunisation située au centre communautaire Malvern à Scarborough. Plus de 1 000 rendez-vous ont aussi été ajoutés pour la date du 11 mai au centre de vaccination du Palais des congrès du Toronto métropolitain.

Alors que l'Ontario abaisse l'âge d'admissibilité pour la vaccination à 50 ans jeudi, les rendez-vous dans les centres d'immunisation de la Ville Reine se sont remplis très rapidement atteignant 93 % à 99 % de leur capacité ce matin, selon la semaine, jusqu'au 6 juin.

Toronto avait invité lundi toute personne de 18 ans et plus de certains quartiers jugés à haut risque à prendre rendez-vous pour se faire vacciner. Près de 224 000 places se sont envolées par la suite.

Quelque 60 000 rendez-vous devaient être ajoutés jeudi pour les Torontois sur le portail provincial (Nouvelle fenêtre), mais seulement pour la semaine du 7 au 13 juin.

Le maire de Toronto, John Tory, réclame plus de doses. Nous pouvons en faire beaucoup plus, a-t-il dit mercredi.

Dans la région de Peel, une autre zone particulièrement touchée par la pandémie, tous les résidents de 18 ans et plus peuvent s'inscrire à compter de jeudi pour se faire vacciner, peu importe leur quartier.

Selon la mairesse de Mississauga, Bonnie Crombie, la région de Peel, qui compte de nombreux travailleurs essentiels, recense 20 % des cas de COVID-19 en Ontario, alors que ses habitants forment 10 % de la population de la province.

50 ans et plus; enseignants admissibles partout en Ontario

Ailleurs dans la province, l'âge d'admissibilité passe à 50 ans jeudi, sauf pour les résidents plus jeunes d'une centaine de zones, désignées par leurs codes postaux, qui pouvaient déjà prendre rendez-vous.

Les enseignants et les travailleurs qui ne peuvent pas faire de télétravail sont également admissibles à compter de jeudi pour se faire vacciner, peu importe leur âge.

Les centres de vaccination de masse en Ontario utilisent les vaccins de Pfizer et de Moderna. Le vaccin d'AstraZeneca est offert en pharmacie aux 40 ans et plus, mais la plupart des succursales participantes n'ont plus de doses.

Le gouvernement Ford s'est fixé pour objectif d'offrir une première dose à 65 % des adultes en Ontario d'ici la fin mai. À l'heure actuelle, c'est le cas pour environ 43 % des 18 ans et plus dans la province.

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !