•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Prolongement de la route 138 : un été de préparation pour le MTQ

Panneaux annonçant la fin de la route 138 et les options de transport, par avion ou par bateau, pour continuer vers la Basse-Côte-Nord.

Pour le moment, la route 138 se termine à Kegaska (archives).

Photo : Radio-Canada / Marc-Antoine Mageau

Radio-Canada

Le ministère des Transports va réaliser, dans les prochains mois, des travaux préparatoires pour le prolongement de la route 138 en Basse-Côte-Nord.

L’objectif de ces travaux est d’obtenir le plus d’informations possible sur la composition du sol sur lequel seront construits les nouveaux tronçons de la route pour ne pas avoir de mauvaises surprises, affirme la porte-parole du Ministère, Sarah Gaudreault, au micro de l’émission Boréale 138.

Le terrain est vraiment différent d’un kilomètre à l’autre. Est-ce qu’à des endroits il pourrait y avoir un glissement de terrain? Est-ce qu’il pourrait y avoir un éboulement? À d’autres endroits, des inondations? Des zones de tourbières?

Le ministère des Transports lancera les travaux préparatoires au prolongement de la route 138 à l'été 2021.

Le ministère des Transports lancera les travaux préparatoires au prolongement de la route 138 à l'été 2021.

Photo : Crédit: Ministère des Transports du Québec

D’ici le mois d’octobre, des travailleurs vont prendre des photos du territoire pour analyser sa surface et déterminer quelles sont les zones à risque. Des échantillons du sol seront aussi prélevés et des travaux de cartographie seront réalisés.

Les gens vont aller sur le terrain, explique Sarah Gaudreault. Ils vont prendre des mesures par exemple dans les tourbières et déterminer s’il y a du roc à proximité. Est-ce qu’il y a de l’argile compressible? Les relevés terrain permettent de savoir sur quels terrains on va mettre la route.

Sarah Gaudreault admet que le Ministère a déjà fait des études semblables par le passé, mais soutient que des mises à jour doivent être faites puisque la composition du sol peut changer d’une année à l’autre.

Le MTQ espère pouvoir terminer ces travaux préparatoires cette année. Les premiers tronçons qui seront construits sont ceux entre Kegaska et La Romaine et entre Tête-à-la-Baleine et La Tabatière. L'échéancier prévu du projet n'a pas non plus été rendu public

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !