•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Steve Lussier souhaite une bonne retraite au maire de Québec

Steve Lussier, maire de Sherbrooke.

Le maire de Sherbrooke Steve Lussier souhaite une bonne retraite à Régis Labeaume, maire de Québec depuis 2007. (archives)

Photo : Radio-Canada

Radio-Canada

Le maire de Sherbrooke Steve Lussier a indiqué avoir eu un « pincement au cœur » en apprenant mercredi que Régis Labeaume, maire de la Ville de Québec depuis 2007, ne se présentera pas aux prochaines élections municipales.

De voir Régis quitter, on va lui souhaiter bonne retraite de son côté. Je crois qu’il a fait de grandes choses pour sa ville, qui lui tenait vraiment à cœur, a souligné Steve Lussier, faisant écho à de nombreux politiciens québécois.

Il indique avoir croisé M. Labeaume à quelques reprises dans le cadre du caucus des grandes villes de l'Union des municipalités du Québec, dont ils sont tous les deux membres.

Ce sont des gens avec qui on développe une amitié. On peut se parler régulièrement, ajoute-t-il, en ajoutant que les annonces de départ font toujours un petit pincement au cœur .

Régis Labeaume annonce qu'il ne sollicitera pas de 5e mandat à la mairie de Québec.

Mercredi, Régis Labeaume a annoncé qu'il ne sollicitera pas de 5e mandat à la mairie de Québec.

Photo : Radio-Canada / Carl Boivin

Je vais garder de très, très beaux souvenirs de Monsieur Labeaume. Je vais lui souhaiter la meilleure des retraites de son côté. C’était un passionné pour sa ville, alors je suis persuadé que la politique va lui manquer un peu.

Une citation de :Steve Lussier, maire de Sherbrooke

C’est un battant, il allait jusqu’au bout dans ses dossiers, c’est un bon exemple à suivre , conclut-il.

Figure très connue de la politique municipale de la province, Régis Labeaume a effectué quatre mandats en tant que maire de Québec. Quand il quittera l’Hôtel de Ville en novembre, il aura servi pendant 14 ans. En conférence de presse, il a indiqué avoir maintenant hâte de vivre normalement .

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !