•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Le feu qui a détruit le restaurant Rialdo de Maniwaki considéré comme suspect

Un camion de pompiers devant un restaurant.

Le restaurant Rialdo a été dévasté par les flammes, mercredi.

Photo : S.B.

Radio-Canada

Bien connu de la région, le restaurant Rialdo a été dévasté par les flammes, mercredi, suscitant l’émoi dans la communauté de Maniwaki. Une enquête a été ouverte pour déterminer les causes de l'incendie qui est considéré comme suspect.

L'enquête est entre les mains de la Sûreté du Québec (SQ) qui a pris le contrôle de la scène, jeudi. Des techniciens en service incendie se sont rendus sur place pour poursuivre leurs investigations.

L'incendie est considéré comme suspect par la SQ qui indique, vendredi, que l'enquête se poursuit.

Selon Jason Campbell, directeur du Service des incendies de Maniwaki, les dommages sont évalués à plus de 600 000 dollars et la bâtisse est une perte totale.

L’incendie du Rialdo a débuté mercredi matin, avant 9 h, et s’est rapidement propagé.

C'est un agent de la SQ qui passait par là qui a aperçu les flammes et a procédé à l'évacuation du restaurant. Quelques employés étaient sur place lorsque l'incendie a débuté.

Une cinquantaine de pompiers ont pris part à l'opération pour combattre les flammes.

Il a fallu environ huit heures pour maîtriser le brasier qui a totalement ravagé le restaurant du 89 rue Principale nord.

Des pompiers en action devant un bâtiment d'où s'échappe de la fumée.

Une cinquantaine de pompiers sont intervenus pour maîtriser les flammes.

Photo : S.B.

Selon la mairesse de Maniwaki, Francine Fortin, les personnes qui se trouvaient à l'intérieur du restaurant et de l'Auberge du Draveur, située à côté, ont été rapidement évacuées.

On ne rapporte aucun blessé, selon l’élue.

Pour Mme Fortin, Maniwaki vient de perdre un joyau.

Compte tenu que nous sommes dans le contexte de la COVID, c'est une épreuve supplémentaire qui s'ajoute à la famille qui possède le restaurant, a-t-elle ajouté en entrevue. Nous allons essayer de nous mobiliser pour aider les propriétaires.

Avec les informations d'Alexandra Angers et de Frédéric Pepin

Commentaires fermés

L’espace commentaires est fermé. Considérant la nature sensible ou légale de certains contenus, nous nous réservons le droit de désactiver les commentaires. Vous pouvez consulter nos conditions d’utilisation.