•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Le Collège militaire de Saint-Jean redevient un établissement universitaire

Le Collège militaire royal de Saint-Jean-sur-Richelieu (archives).

Le Collège militaire royal de Saint-Jean-sur-Richelieu retrouvera son statut d'établissement universitaire (archives).

Photo : Radio-Canada

Radio-Canada

Le Collège militaire de Saint-Jean, situé à Saint-Jean-sur-Richelieu, retrouve son statut d'établissement universitaire. L'annonce en a été faite mercredi par la ministre québécoise de l'Enseignement supérieure, Danielle McCann.

Pour les Forces armées canadiennes, il s'agit d'un moyen de répondre aux futurs besoins en matière de formation d'officiers.

Cette reconnaissance permettra aux futurs officiers militaires qui désirent poursuivre leurs études au niveau supérieur de le faire au Québec, et en français, a ainsi déclaré la ministre lors d'une conférence de presse.

Mme McCann a ainsi déposé un projet de loi qui viendra officialiser le retour au statut d'établissement universitaire pour le Collège.

Ce dernier pouvait offrir, depuis 2019, un baccalauréat en études internationales en vertu d'un arrêté ministériel et de sa loi constitutive; le nouveau projet de loi fera en sorte que Québec reconnaîtra les diplômes décernés par l'établissement.

Le Collège militaire royal de Saint-Jean redevient une université

L'endroit avait été fermé en 1994, puis rouvert en 2008, sous le gouvernement de Stephen Harper.

Depuis sa réouverture, le Collège de Saint-Jean était un petit peu comme le petit frère [du Collège militaire royal] de Kingston; il est redevenu le frère jumeau de Kingston, a pour sa part indiqué Louis Lemieux, député de Saint-Jean.

Pour le colonel Nicolas Pilon, commandant du Collège de Saint-Jean, la reconnaissance de la part de Québec nous permet de développer des programmes universitaires qui répondent aux besoins futurs et émergents des Forces armées canadiennes, et ça, c'est complémentaire aux programmes qui existent déjà au Collège militaire royal de Kingston.

Le Collège de Saint-Jean formera de nouveaux officiers francophones, mais aussi des officiers anglophones qui pourront parfaire leur formation dans la langue de Molière.

D'après un reportage de Jacques Bissonnet

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !