•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

La vaccination chez les adolescents attendue avec impatience en Estrie

Une dame prélève une dose de vaccin AstraZeneca.

L'Estrie attend avec impatience de vacciner ses jeunes.

Photo : Getty Images / SOPA Images

Radio-Canada

Les adolescents de 12 à 15 ans pourraient recevoir le vaccin Pfizer-BioNTech d'ici quelques semaines, Santé Canada ayant donné le feu vert à son utilisation pour cette tranche d'âge. Cependant, la santé publique en Estrie attend les recommandations du Comité sur l'immunisation du Québec (CIQ) avant de se positionner.

Contrairement à la Mauricie, où la santé publique régionale a discuté avec les établissements scolaires pour déployer la vaccination dans ses établissements avant la fin des classes, il n'y a pas eu de discussions à ce sujet aux centres de services scolaires des Hauts-Cantons et de la Région-de-Sherbrooke.

Néanmoins, des élèves et des parents attendent avec impatience la vaccination pour les adolescents. Faire un sport sans contrainte, visiter ses grands-parents, voyager, l'envie de retrouver les plaisirs d'avant la pandémie était palpable à la sortie des classes du Collège du Mont-Sainte-Anne, à Sherbrooke.

Le directeur de l'établissement Olivier Audet soutient pour sa part que cela permettrait un retour à la normale également entre les murs de l'école.

On va tout faire pour offrir des locaux, pour que la vaccination puisse se faire avant la Fête nationale. Plus rapidement les jeunes pourront avoir leur première dose, le plus rapidement ils pourront avoir leur deuxième dose, dès leur retour à l'école, souligne-t-il.

Le ministre de la Santé Christian Dubé a toutefois mentionné que si Québec allait de l'avant avec la vaccination chez les adolescents, il serait mathématiquement impossible de vacciner tous les jeunes avant la fin des classes.

L'Alberta, pour sa part, frappée durement par une troisième vague, a annoncé très peu de temps après le feu vert de Santé Canada que la province ouvrait la vaccination au 12 ans et plus.

Avec les informations de Philippe Grenier

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !