•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Le village de Marsoui atteint par la COVID-19

Les jeunes jouent dans l'espace entre l'école et l,église.

La cour de l'école et l'église de Marsoui

Photo : Radio-Canada / Jean-François Deschênes

Radio-Canada

Lundi, un premier cas de COVID-19 a été déclaré à l’école primaire Notre-Dame-des-Neiges du petit village de Marsoui qui compte 275 habitants. L’école a été fermée et la réunion du conseil municipal de lundi, annulée.

Depuis le début de la semaine, au moins trois autres cas ont été confirmés. Le Centre de services scolaire indique que les élèves poursuivront leur apprentissage en téléenseignement jusqu’au 14 mai.

Le virus a jusqu’à maintenant contaminé un élève et trois membres du personnel dans la petite école de 30 élèves.

Selon le responsable des communications du CISSS de la Gaspésie, Jean Morin, tous les élèves de la classe concernée ainsi que tous ceux qui ont eu des contacts avec les personnes contaminées ont été mis en isolement. Tous ont été testés, assure M. Morin.

Une clinique mobile de dépistage a d’ailleurs été installée au village. D’après le maire de Marsoui, Ghislain Deschênes, plus de 70 résidents du village s’y sont rendus dans la seule journée de mardi. La clinique devait demeurer ouverte jusqu’à mercredi 16 h.

L'école de Marsoui.

L'École Notre-Dame-des-Neiges du Centre de services scolaire des Chic-Chocs

Photo : Radio-Canada

Le CISSS n’était pas en mesure d’indiquer si cette clinique serait déplacée par la suite ailleurs en Haute-Gaspésie.

Hausse des cas en Haute-Gaspésie

La Direction régionale de santé publique fait état de huit personnes contaminées à la COVID-19 en deux jours en Haute-Gaspésie. Jusqu’à maintenant, la MRC avait été plutôt épargnée par la pandémie ne cumulant qu’une cinquantaine de cas depuis mars 2020.

Le responsable des communications du CISSS de la Gaspésie, Jean Morin, ne pouvait pas dire si tous ces cas sont liés à l'éclosion à l'école de Marsoui ni si d'autres résultats positifs s'étaient ajoutés au cours des dernières heures.

La santé publique, dit-il, attend les résultats de tous les tests ainsi que des enquêtes épidémiologiques afin d’avoir un portrait clair de la situation.

Dans une note publiée sur la page Facebook de la municipalité, le maire de Marsoui invite ses concitoyens à la vigilance et au respect des consignes sanitaires.

Le message sera aussi distribué dans la boîte aux lettres des résidents puisque certains résidents du village ne sont pas branchés à Internet. La bibliothèque municipale, le centre récréatif et le gymnase ont été fermés jusqu’à nouvel ordre.

Ghislain Deschênes, maire de Marsoui

Ghislain Deschênes, maire de Marsoui

Photo : Radio-Canada / Jean-François Deschênes

Près de 30 % des habitants de Marsoui sont âgés de 65 ans et plus. D’après le maire Deschênes, la majorité a déjà reçu une première dose de vaccin.

Avec la collaboration de Bruno Lelièvre

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !