•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Ce robot détecte les places de dernière minute dans les centres de vaccination au Québec

Une personne applique un petit coton à l'endroit de la piqûre du vaccin.

Le robot Vaccélérateur s'occupe de scruter le site de Clic Santé pour trouver des rendez-vous de dernière minute pour la vaccination contre la COVID-19.

Photo : getty image/istockphoto

Radio-Canada

Exit les doses gaspillées et les rendez-vous non comblés pour la campagne de vaccination au Québec : le robot Vaccélérateur s’occupe de scruter le site Clic Santé à la recherche de places le jour même ou le lendemain pour recevoir le vaccin contre la COVID-19 partout dans la province.

L’idée du Vaccélérateur (Nouvelle fenêtre) provient de Guillaume Campagna, directeur de la technologie de l’application montréalaise Transit, qui offre depuis 2016 le service de traçage en temps réel des autobus de la Société des transports de Montréal (STM) et de quelque 200 villes dans le monde.

Le cofondateur de l’application avait au départ créé le robot à titre de projet personnel, comme il l’indique sur son compte Twitter. Mais devant l’enthousiasme de ses collègues, il a décidé d’en faire un projet de compagnie et de l’étendre à la population.

Plutôt que d’actualiser sans fin les calendriers de vaccination de différentes cliniques en espérant peut-être tomber sur une plage horaire libre, vous pouvez maintenant trouver des rendez-vous dès qu’ils deviennent disponibles, peut-on lire sur le site Internet de Transit.

Le fonctionnement du robot est simple : le Vaccélérateur repère les annulations et les rendez-vous de dernière minute ajoutés sur le site Clic Santé pour ensuite les publier automatiquement sur plusieurs comptes Twitter répertoriés par région administrative. Les gazouillis indiquent la date, l’heure et le lieu, en plus d’offrir un lien cliquable pour réserver la place sur Clic Santé.

Au Québec, une personne qui se rend sur le portail Clic Santé pour prendre rendez-vous peut espérer se faire vacciner dans les jours suivants, ou dans quelques semaines pour certaines régions en ce moment.

Le Vaccélérateur compte également signaler sur ses comptes Twitter les moments à partir desquels la campagne de vaccination s’étend à un nouveau groupe de la population.

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !