•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Vaccination pour les plus de 35 ans dès le 6 mai en Saskatchewan

Une femme portant un masque parle au téléphone dans la rue.

La province recommande de limiter tous les déplacements non essentiels pour éviter la propagation de la COVID-19.

Photo : Radio-Canada / Rob Kruk

Radio-Canada

L’âge d’admissibilité à la vaccination sera étendu à partir du 6 mai à tous les Saskatchewanais de plus de 35 ans. Cela s’appliquera aux différents moyens de vaccination comme la prise de rendez-vous, les cliniques au volant, les pharmacies et les cliniques mobiles.

Dans le nord de la province, les personnes de plus de 18 ans sont admissibles à la vaccination.

Les pharmacies participant au plan de vaccination recevront 15 500 doses du vaccin Moderna cette semaine. Ces doses commenceront à être administrées la semaine prochaine.

Les cliniques et les cliniques au volant disposeront de 8000 doses de vaccin à partir de jeudi pour la fin de semaine.

L’Autorité de la santé de la Saskatchewan affirme que 6000 rendez-vous sont toujours disponibles pour recevoir les personnes qui souhaitent être vaccinées.

Comment prendre rendez-vous?

La province a administré 9968 doses de vaccin mardi, ce qui porte à 470 715 le nombre de doses distribuées en Saskatchewan depuis le début de la campagne de vaccination.

Parmi ces doses, 2620 ont été administrées à Regina, et 3348, à Saskatoon.

Actuellement, plus de 80 % des personnes de plus de 60 ans et 66 % des personnes de plus de 40 ans ont reçu leur première dose de vaccin.

Le pourcentage de la population qui a reçu les deux doses de vaccin dans la province est de 3,83 %. Il est de 2,73 % dans l’ensemble du pays.

La COVID-19 dans la province

La Saskatchewan annonce 443 infections aux nouveaux variants du coronavirus et dont le génome a été séquencé mardi.

Cela porte à 2965 le nombre d'infections par les variants de la maladie dont le génome a été séquencé. En tout, 2933 sont dues au variant britannique (B.1.1.7), 9, au variant sud-africain (B.1.351), et 23, au variant brésilien (P1).

Regina reste l’épicentre de la maladie en Saskatchewan en ce qui concerne le nombre d'infections par les variants du coronavirus, avec 1875 cas, soit 63 % des cas de la province.

En date du 4 mai, la province comptait 7580 cas de variants du coronavirus qui avaient été déterminés par un test de dépistage, mais dont le génome n'avait pas encore été séquencé, dont 4026 à Regina et 770 dans le sud-est. Saskatoon compte 897 cas dus à des variants.

La province dénombre 196 nouvelles infections à la COVID-19, ce qui porte à 42 203 le nombre total de cas depuis le début de la pandémie.

Le nombre de cas actifs dans la province est actuellement de 2250.

Les autorités sanitaires annoncent également 2 nouveaux décès. La Saskatchewan fait état de 500 décès.

Les victimes étaient toutes les deux âgées de plus de 70 ans et vivaient respectivement dans les régions de Regina et de Saskatoon.

Répartition des cas actifs dans la province :

  • Région de Saskatoon : 495
  • Région de Regina : 614
  • Sud (Zones sud-ouest, centre-sud et sud-est) : 437
  • Centre (Zones centre-est et centre-ouest) : 160
  • Nord (Zones nord-ouest, centre-nord et nord-est) : 403
  • Extrême nord (Zones extrême nord-ouest, centrale et extrême nord-est) : 111

Les autorités font également état de 250 nouvelles guérisons.

Actuellement, 171 personnes se trouvent à l’hôpital, dont 39 sont aux soins intensifs.

Limitez vos déplacements!

La province recommande de réduire les déplacements dans la mesure du possible. Si un déplacement est nécessaire, les autorités sanitaires recommandent notamment de se rendre directement à destination en évitant les arrêts non nécessaires.

La santé publique demande aussi de prendre en note les différents arrêts effectués au cas où un traçage de contacts serait nécessaire et de voyager uniquement avec les membres de sa famille immédiate lorsque cela est possible.

Centres de soins de longue durée

Les visites dans les centres sont autorisées si au moins 90 % des résidents ont reçu leurs deux doses du vaccin depuis au moins trois semaines.

Les autorités sanitaires permettent que quatre personnes visitent un proche lorsque la rencontre à lieu à l'extérieur. À l'intérieur, ce nombre est limité à deux personnes.

Si un résident complètement vacciné se rend à l’extérieur, il n’aura plus à observer une quarantaine à son retour.

Il pourra y avoir des exceptions pour les centres de soins de moins de 10 résidents. Les visites y seront autorisées si toutes les personnes sauf une ont été vaccinées.

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !