•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Sages-femmes : deux universités anglophones offriront temporairement des cours en français

Le campus de l'Université McMaster.

L'Université McMaster, à Hamilton, accueillera 42 étudiantes qui étaient inscrites au programmes de sages-femmes de l'Université Laurentienne.

Photo : Radio-Canada / CBC

Les étudiantes du programme francophone de formation des sages-femmes supprimé par l’Université Laurentienne seront accueillies par les universités McMaster et Ryerson, tout comme les étudiantes anglophones, selon Scott Clark, l'attaché de presse du ministre des Collèges et Universités Ross Romano.

M. Clark explique que du soutien et du tutorat en français seront offerts aux étudiantes par les deux établissements du sud de la province.

Les programmes de sages-femmes en français et en anglais sont parmi les 69 programmes supprimés par l’Université Laurentienne dans le cadre de sa restructuration.

La semaine dernière, la province a indiqué qu'elle allait sauver les programmes, tout en aidant les étudiantes actuelles à terminer leurs études.

Natasha Tremblay, l'attachée de presse de la ministre des Affaires francophones Caroline Mulroney, indique que celle-ci a eu plusieurs conversations avec le ministre [Ross] Romano au sujet de la situation à l'Université Laurentienne et de ses impacts sur la communauté franco-ontarienne.

Ce dernier l'assure qu'il veille à soutenir la pérennité de la programmation postsecondaire francophone dans le Nord, ajoute Mme Tremblay.

Dans un courriel, la directrice du programme de sages-femmes de l’Université McMaster, Liz Darling, précise que des chargées de cours francophones seront embauchées, incluant du personnel qui a enseigné à l'Université Laurentienne.

Nous accueillons 42 étudiantes sages-femmes de l'Université Laurentienne qui se joindront à notre programme de formation de sages-femmes à McMaster pour terminer leur programme de formation de sages-femmes, et nous prévoyons une transition aussi harmonieuse que possible.

Une citation de :Liz Darlin, directrice du programme de sages-femmes de l'Université McMaster

Elle rappelle qu'il s'agit d'une solution temporaire et que les Universités McMaster et Ryerson soutiennent fortement le plan pour trouver un nouvel établissement francophone ou bilingue où serait offert le programme de sages-femmes en français.

Avec les informations de Mathieu Simard

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !