•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Des milliers de plages horaires disponibles pour la vaccination à Ottawa

Une personne se fait vacciner.

Au total, 60 000 plages horaires sont disponibles pour le mois de mai (archives)

Photo : CBC/Evan Mitsui

Radio-Canada

Alors que la liste des personnes à vacciner devient de plus en plus inclusive en Ontario, la Ville d'Ottawa a tenu un point de presse mercredi pour faire état des dernières statistiques concernant la campagne de vaccination, qui va bon train.

Le directeur général des Services de protection et d'urgence de la Ville, Anthony Di Monte, a souligné que, dans les dernières semaines, de plus en plus d'Ottaviens se sont vus ajoutés à la liste des personnes à vacciner en priorité.

En matinée, la province a d'ailleurs annoncé l'ajout de nouveaux groupes. Dès jeudi, tous les résidents âgés de plus de 50 ans, les personnes ayant un problème de santé et les employés qui ne peuvent travailler de la maison pourront prendre rendez-vous sur la plateforme provinciale afin d'obtenir le vaccin contre la COVID-19.

Si vous envisagez prendre rendez-vous demain, sachez qu’il y a actuellement plus de 60 000 plages horaires de disponibles jusqu’à la fin du mois, a fait valoir M. Di Monte.

Il a aussi confirmé que la province enverrait encore plus de vaccins au courant du mois de mai. Dans ce contexte, notre équipe se prépare à multiplier les cliniques [de vaccination] et à s’adapter à la stratégie de distribution, a-t-il mentionné.

Des doses du vaccin de Moderna seront envoyées dans les pharmacies, selon ce qu'a expliqué M. Di Monte. Il a tenu à rappeler que toutes les modalités pour obtenir un vaccin sont bonnes, que ce soit en pharmacie, dans un centre de vaccination ou à domicile.

La campagne de vaccination progresse

Le maire d'Ottawa, Jim Watson, a donné plus de détails quant à l'avancement de la campagne de vaccination.

Parmi les Ottaviens âgés de plus de 18 ans, 41 % de la population est déjà vaccinée. Chez les 50-59 ans, ce sont 50 % des gens qui ont reçu une première dose et ce nombre passe à 79 % pour les 60-69 ans.

M. Watson a assuré que ces statistiques iraient en augmentant dans les prochaines semaines. Pour la portion de la population qui n'est toujours pas en mesure de se faire vacciner, ce dernier appelle à la patience.

Nous ne sommes toujours pas sortis du bois.

Une citation de :Jim Watson, maire d'Ottawa

Je sais que cela demande de la patience, mais je peux vous assurer que nous travaillons très fort pour obtenir une première dose pour tous ceux et celles qui veulent le vaccin dès que possible, a-t-il dit.

 Jim Watson attend son vaccin.

Le maire d'Ottawa, Jim Watson, s'est fait vacciner mercredi contre la COVID-19.

Photo : Radio-Canada / Francis Ferland

Le maire a d’ailleurs reçu sa première dose du vaccin contre la COVID-19 en matinée mercredi à Nepean.

Je suis certainement très soulagé d’avoir reçu ma première dose aujourd’hui, a-t-il indiqué.

Maintenir les précautions sanitaires

Cette première dose ne change en rien la détermination du maire à respecter quotidiennement les mesures sanitaires.

Un message qui est aussi celui de la médecin-chef en santé publique de Santé publique Ottawa (SPO), la Dre Vera Etches.

À mesure que l’offre de vaccin augmente, nous nous rapprochons de l’immunité collective, a-t-elle lancé lors du point de presse. D’ici là, nous devons continuer à suivre les mesures de santé publique.

Malgré le fait que la campagne progresse bien, la médecin-chef a reconnu que l'information concernant les vaccins est très changeante puisque les connaissances évoluent continuellement.

Ma recommandation aux Ottaviens est de continuer de prendre le premier vaccin mis à leur disposition.

Une citation de :La Dre Vera Etches, médecin-chef de Santé publique Ottawa

Cette dernière a tenu à rappeler que tous les vaccins offerts au pays ont préalablement été approuvés par Santé Canada et qu'ils sont sécuritaires.

La Dre Etches a aussi profité du point de presse pour rappeler aux Ottaviens qu'il faudra célébrer la fête des Mères en mode virtuel, encore une fois, cette année.

Elle a souligné que, même si maman et grand-maman sont vaccinées, il vaut mieux être prudent et souhaiter bonne fête des Mères à nos proches en ligne ou au téléphone.

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !