•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Vague d'hommages pour Régis Labeaume

Régis Labeaume et Valérie Plante au stade Canac.

Régis Labeaume et Valérie Plante au stade Canac.

Photo : compte Twitter de Valérie Plante

L’annonce du départ du premier magistrat de la Ville de Québec suscite énormément de réactions. La mairesse de Montréal a été la première à lui rendre hommage sur Twitter. Le premier ministre Legault lui souhaite quant à lui « le meilleur pour la suite ».

En entrevue à Radio-Canada, Valérie Plante a avoué avoir été mise au courant d’avance par Régis Labeaume. Elle a dit qu’avec les années le maire de Québec était devenu pour elle un ami et un mentor.

Régis a été de qualité tout au long de son mandat et moi c’est ce à quoi j’aspire de demeurer pertinente, a affirmé la mairesse de Montréal.

Sur son compte Twitter, le premier ministre Legault remercie le maire de Québec pour ses années en politique. Pendant plus d’une décennie, il a servi les gens de Québec avec passion et fierté. Il peut partir la tête haute, peut-on lire dans son gazouillis.

Pour sa part, le premier ministre du Canada, Justin Trudeau a aussi tenu à souligner la contribution de Régis Labeaume à travers toutes ses années au service de ses concitoyens. Grâce à sa passion et à sa vision, il a su transformer la Ville de Québec. Nous lui devons beaucoup.

Personne ne peut mettre en doute l’attachement et la passion, l’investissement personnel et professionnel de Régis Labeaume, a ajouté Geneviève Guilbault, ministre responsable de la Capitale-Nationale.

La cheffe de l’opposition officielle Dominique Anglade a quant à elle voulu remercier M. Labeaume pour son audace, sa détermination et sa vision qui font de la ville de Québec, cet endroit envié partout sur la planète ![...] De notre collaboration, je retiens ton amour des gens et tous ces grands projets réalisés, a-t-elle écrit sur son compte Twitter.

Visiblement touchée par ce départ, la députée de Taschereau a souligné le soudain focus dans son dernier mandat sur la misère, la mixité sociale, c’est quoi vivre ensemble heureux et en paix dans une ville. Catherine Dorion souhaite du repos à celui qu’elle considère comme un parrain politique.

Salut de l’Hôtel de Ville

Aujourd'hui c'est une grande page d'histoire qui est tournée, a admis le chef de l’opposition à l’Hôtel de Ville. Jean-François Gosselin a souligné quelques bons coups de son adversaire. C'est lui qui a réussi à remettre le 400e sur le droit chemin.

Le chef de Démocratie Québec, Jean Rousseau a lui aussi salué le maire pour ses années consacrées au service public et a souligné son amour pour la ville. On n’était pas toujours d’accord, mais il a quand même réussi des choses en termes d’infrastructure, comme on dit il a mis Québec sur la map.

Je pense que ce maire-là a fait une différence, a lancé le candidat à la mairie Bruno Marchand.

Il faut souligner son engagement notamment envers les laissés pour compte, je pense que c'est un engagement qui a été sincère et qui a été réel, a-t-il souligné.

M. Marchand admet que le départ de Régis Labeaume donne plus de chance à ceux qui comme lui aspirent à la mairie.

Il a changé vraiment la culture des politiques municipales et rendu ça un peu sexy, il était la vedette du Québec , a ajouté la cheffe du nouveau parti Transition Québec, Jackie Smith.

Avec la collaboration de Guylaine Bussière et Christiane Latortue

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !