•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Les élus du Bas-Saint-Laurent pressés de travailler avec Caroline Proulx

Caroline Proulx au micro, devant deux drapeaux du Québec.

La ministre du Tourisme, Caroline Proulx, a été nommée ministre responsable du Bas-Saint-Laurent. (archives)

Photo : Radio-Canada / Sylvain Roy Roussel

La nomination de la ministre du Tourisme, Caroline Proulx, comme ministre responsable du Bas-Saint-Laurent est bien accueillie par les élus de la région. Ces derniers sont pressés de la rencontrer et estiment qu'elle sera sensible à certains dossiers comme de celui du transport.

Le maire de Rimouski, Marc Parent, se dit très heureux de la nomination de Caroline Proulx pour succéder à Marie-Eve Proulx.

Cette dernière occupait les fonctions de ministre déléguée au Développement économique régional et de ministre responsable du Bas-Saint-Laurent avant de démissionner mardi.

Marie-Eve Proulx a remis sa démission au conseil des ministres après que des allégations de harcèlement au travail ont été soulevées à son endroit.

Marc Parent estime que la ministre du Tourisme sera particulièrement sensible aux enjeux de transport et d'accès au territoire, comme à ceux entourant l'autoroute 20 et ceux des dessertes aériennes et maritimes permettant d'accéder à la région.

En partant, je pense qu'à titre de ministre du Tourisme, elle est bien consciente de l'importance de faciliter l'accès aux gens sur le territoire.

Une citation de :Marc Parent, maire de Rimouski

Selon M. Parent, les relations entre l'ex-ministre Marie-Eve Proulx et lui n'étaient pas au beau fixe.

Le maire Parent n'a pas aimé la sortie de Mme Proulx, à l'été 2019, alors qu'elle avait qualifié de fausse nouvelle la congestion routière sur la route 132, devant la Fromagerie des Basques.

Le maire de Mont-Joli, Martin Soucy.

Le maire de Mont-Joli, Martin Soucy, espère que la nouvelle ministre responsable de la région se mettra rapidement au travail pour faire cheminer des dossiers chers à la région.

Photo : Radio-Canada / Julie Tremblay

Le maire de Mont-Joli, Martin Soucy, estime lui aussi que Caroline Proulx fera une bonne ministre responsable de la région.

Lors de ses visites en région, elle a démontré qu'elle avait une grande écoute, qu'elle était prête à nous donner des opportunités pour développer notre région.

Une citation de :Martin Soucy, maire de Mont-Joli

On a tous des dossiers, dans chacune des municipalités au Québec, dans lesquels on attend des décisions ministérielles. On a besoin de quelqu'un qui parle de nous au conseil des ministres. On a besoin d'un ministre rapide. En ce qui concerne madame [Caroline] Proulx, je crois qu'elle a démontré, par ses visites ministérielles, qu'elle pourrait répondre [à ces critères], poursuit Martin Soucy.

Il espère que la nouvelle ministre responsable de la région pourra mettre l'épaule à la roue rapidement pour soutenir le développement du parc industriel de Mont-Joli, de l'aéroport régional et l'amélioration du réseau routier et du palais de justice de Mont-Joli.

Francis St-Pierre.

Pour le préfet de la MRC de Rimouski-Neigette, Francis St-Pierre, une ministre responsable doit être une personne accessible pour les représentants de la région. (archives)

Photo : Radio-Canada

De son côté, le préfet de Rimouski-Neigette, Francis St-Pierre, estime que les trois dossiers prioritaires sur lesquels la nouvelle ministre doit se pencher pour la région sont ceux du développement des secteurs bioalimentaire et éolien et celui du déploiement d'Internet haute vitesse sur l'ensemble du territoire.

Il estime qu'une bonne ministre responsable doit être présente, accessible et doit bien comprendre les dossiers propres à la région.

La base, c'est vraiment la présence. Il faut que ce soit des gens accessibles, souligne-t-il.

Une bonne nouvelle pour l'industrie touristique régionale

Le président de Tourisme Bas-Saint-Laurent, Hugues Massey, se réjouit de la nomination de la ministre du Tourisme comme ministre responsable de la région.

Hugues Massey affirme que Caroline Proulx maîtrise bien ses dossiers et a respecté ses engagements au cours des dernières années.

C'est clair que d'avoir une ministre de la trempe de Mme Proulx, qui est au ministère du Tourisme, je trouve que c'est une excellente nouvelle.

Une citation de :Hugues Massey, président de Tourisme Bas-Saint-Laurent

M. Massey ajoute que le fait que Caroline Proulx ait travaillé en étroite collaboration avec le ministre de l'Économie Pierre Fitzgibbon pour le plan de relance économique constitue un avantage pour le Bas-Saint-Laurent.

Il ne faut jamais oublier que le Bas-Saint-Laurent, c'est 345 millions de retombées économiques et le secteur touristique, c'est 850 entreprises et 7800 emplois. Si je ne me trompe pas, le secteur touristique, au Bas-Saint-Laurent, c'est le troisième plus gros en importance en termes d'activité économique, poursuit-il.

D'après les informations de Michel-Félix Tremblay

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !