•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Les Passages insolites de retour à Québec pour une 8e édition

Maquette de l’oeuvre Abribus de Pascale Leblanc Lavigne.

Les Passages insolites seront de retour à l'été 2021.

Photo : Pascale Leblanc Lavigne

Tanya Beaumont

Des œuvres originales et intrigantes égayeront à nouveau la ville de Québec avec le retour des Passages insolites. Cet été, un parcours principal ainsi que quelques installations satellites regrouperont une quinzaine de créations. Le parcours artistique déambulatoire sillonnera les quartiers Petit-Champlain, Saint-Sauveur, le Vieux-Port et Saint-Roch.

Le public curieux pourra croiser sur sa route un kiosque de crème glacée à double-face (BGL), une arche dorée de baguettes de pain (Sarah Thibault), une borne de paiement bien particulière (Yann Farley), un abribus réinventé (Pascale Leblanc Lavigne) et une installation gonflable en suspension au-dessus de l’eau (Nicole Banowetz).

Un partenariat avec la biennale OpenArt d’Örebro permettra la présentation de trois installations d’artistes suédoises.

L'oeuvre When My Father Died It Was Like A Whole Library Had Burned Down de l'artiste Susanna Hesselberg.

L'oeuvre When My Father Died It Was Like A Whole Library Had Burned Down de l'artiste suédoise Susanna Hesselberg.

Photo : Hayley Baynard

L’édition 2021 des Passages insolites sera bonifiée d’un concept d’exposition inédite du Musée du bad art (MOBA), de Boston, d’une murale autoportante de Wartin Pantois, d’un projet collectif de Charles Fleury et des élèves de l’école secondaire Vanier et d’une sculpture sonore participative de l’artiste allemand Benoit Maubray.

passage migratoire de Giorgia Volpe, au bassin Louise

Passage migratoire de Giorgia Volpe, au Bassin Louise, édition 2017

Photo : Radio-Canada / Valérie Cloutier

En cette période bien particulière, l’art public est un atout majeur pour permettre au public de se réapproprier la culture et l’espace urbain, souligne Alicia Despins, membre du comité exécutif responsable de la culture, de la technoculture et des grands événements.

EXMURO rivalise d’originalité pour renouveler les propositions du parcours d’art public à travers les Passages insolites depuis 2014.

Les œuvres seront en place du 26 juin au 11 octobre 2021.

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !