•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

COVID-19 : décès d’une personne résidente d’un foyer de soins à Grand-Sault

La province signale 11 nouveaux cas et 6 rétablissements.

Le Pavillon Beau-Lieu à Grand-Sault.

Le Pavillon Beau-Lieu à Grand-Sault.

Photo : Gracieuseté/Madeleine Leclerc

Radio-Canada

Une personne du Nouveau-Brunswick est décédée après avoir contracté la maladie causée par le coronavirus, annonce la province.

Une personne septuagénaire qui habitait au Pavillon Beau-Lieu, un foyer de soins spéciaux de Grand-Sault, est décédée à l’hôpital en raison de la COVID-19, annonce mercredi dans un communiqué le gouvernement du Nouveau-Brunswick.

C’est le 39e décès lié à la COVID-19 depuis le début de la pandémie, selon la province.

Plusieurs personnes qui résidaient dans ce même foyer de soins ont succombé à la maladie ces derniers jours.

Six personnes atteintes de cette maladie pulmonaire étaient hospitalisées mercredi au Nouveau-Brunswick, dont deux aux soins intensifs.

11 nouveaux cas, 6 rétablissements

Le nombre de cas actifs de COVID-19 connus des responsables de santé publique au Nouveau-Brunswick est en légère augmentation, mercredi. Il est passé de 141 à 145.

La santé publique a pu confirmer le rétablissement de 6 personnes qui avaient récemment contracté la maladie, mais signale le dépistage de 11 nouvelles infections.

Cinq des nouveaux cas ont été découverts dans la zone 4, que la province appelle région d’Edmundston. Tous ces résultats positifs ont été obtenus par des personnes considérées comme des contacts de gens que l’on savait déjà atteints.

On signale trois nouveaux cas dans la région de Moncton, un dans la région de Bathurst, un dans la région de Fredericton et un dans la région de Saint-Jean.

Parmi ces derniers résultats positifs, trois sont chez des personnes ayant été en contact avec un cas confirmé; deux sont associés à un voyage; un cas fait pour le moment l’objet d’une enquête de la santé publique afin d’en déterminer l’origine.

La province affirme que 1580 tests de dépistage ont été effectués au Nouveau-Brunswick dans la journée de mardi.

Commentaires fermés

L’espace commentaires est fermé. Considérant la nature sensible ou légale de certains contenus, nous nous réservons le droit de désactiver les commentaires. Vous pouvez consulter nos conditions d’utilisation.