•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

La moitié canadienne d'un pont transfrontalier est à vendre

Le pont est composé d'un chemin de fer et de deux voies routières.

Vue vers le nord sur le pont international en direction de Fort Frances, en Ontario.

Photo : CBC / Ken Lund / Flickr

Radio-Canada

Le pont transfrontalier le plus fréquenté du Nord-Ouest de l'Ontario est à vendre, du moins du côté canadien.

Produits forestiers Résolu, un fabricant canadien de pâtes et papiers, possède 50 % du pont et la société américaine Boise Inc. possède l'autre moitié du pont international, qui relie Fort Frances en Ontario à International Falls au Minnesota.

Le pont a été construit en 1908 et a toujours appartenu à des usines de chaque côté de la rivière à la Pluie.

L'entreprise Produits forestiers Résolu, qui a fermé son usine de Fort Frances en 2014, dit que le pont ne fait plus partie de ses principaux actifs commerciaux et qu'elle envisage de le vendre.

Un édifice brun

Plusieurs résidents du district de Rainy River, dans le Nord-Ouest de l'Ontario se rendent fréquemment aux États-Unis via ce poste transfrontalier.

Photo : Radio-Canada / Miguel Lachance

Ce n'est pas la première fois que le pont est à vendre, selon Heather Johnston, directrice générale de la Chambre de commerce de Fort Frances.

La préoccupation cette fois-ci est que nous n'avons pas vraiment une idée de qui prendrait en charge notre partie du pont, a expliqué Mme Johnston.

Le pont est un lien vital entre Fort Frances et International Falls, estime Heather Johnston. Plusieurs personnes traversent la frontière pour aller au cinéma ou au bowling ou pour rendre visite à leur famille.

Un énorme passage économique

La chambre de commerce souhaite que le pont reste bien entretenu et reste ouvert au trafic commercial et au tourisme. Nos amis américains nous manquent et nous ne voulons certainement pas que quelque chose les empêche de traverser la frontière.

C'est un énorme passage à la fois pour le commerce, pour les marchandises commerciales, ainsi que pour l’économie touristique de notre région, ajoute Heather Johnston.

Le pont est doté de deux voies de circulation, ainsi que d'une voie ferrée et d'un pipeline qui relient les deux usines et qui permettaient d'expédier les produits dans les deux sens sur le pont.

Nous sommes une communauté sur la frontière, nous avons beaucoup de résidents de notre ville et d'International Falls qui sont mariés à des Canadiens ou des Américains, donc nous avons des familles des deux côtés

Une citation de :Heather Johnston, directrice générale de la Chambre de commerce de Fort Frances

Bien que la pandémie ait interrompu le tourisme et le trafic quotidien, Mme Johnson espère que le prix des péages sur le pont reste le même, car il est régulièrement utilisé.

Dans le passé, les conseils municipaux des deux côtés de la frontière ont encouragé les gouvernements à acheter leurs côtés respectifs du pont, mais cela ne s'est jamais produit, affirme Mme Johnson.

Avec les informations de Jeff Walters / CBC

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !