•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Vaccination en Ontario : 65 % des adultes auront une première dose d'ici la fin du mois

43% des adultes ontariens ont reçu une première dose d’un vaccin contre la COVID-19.

Une femme vient d'être vaccinée.

Selon les autorités sanitaires de l'Ontario, 43% des adultes ontariens ont reçu une première dose d’un vaccin contre la COVID-19.

Photo : CBC / Evan Mitsui

Nicolas Haddad

Les autorités sanitaires de l’Ontario ont fait le point, mercredi, sur le Plan pour la distribution des vaccins contre la COVID-19 de la province.

Selon les autorités, la campagne de vaccination ontarienne va bon train. En date de la nuit dernière, 43 % des adultes résidant dans la province ont reçu une première dose de vaccin, contre environ 40 % la semaine dernière.

L’Ontario se dit en mesure d’offrir une première dose de vaccin à 65 % des Ontariens âgés de 18 ans et plus d’ici la fin du mois de mai. Ceci laisserait un peu moins d'un mois pour compléter l'objectif initial d'une dose administrée pour chaque Ontarien adulte admissible d’ici le 21 juin.

La ministre ontarienne de la Santé, Christine Elliott, a aussi donné plus de détails sur la vaccination des jeunes âgés 12 à 15 ans, lors d'un point de presse mercredi après-midi. En matinée, Radio-Canada a appris que Santé Canada avait approuvé le vaccin de Pfizer-BioNTech pour cette tranche d'âge.

Selon la ministre Elliott, la province étudie présentement comment elle déploiera le vaccin Pfizer aux jeunes de 12 à 15.

Nous sommes en discussion avec le ministère de l'Éducation pour nous assurer que nous pouvons commencer dès que possible.

Une citation de :Christine Elliott, ministre de la Santé de l'Ontario

La province élargit le bassin des Ontariens admissibles au vaccin

Depuis le 3 mai, les Ontariens âgés de 18 ans et plus dont le lieu de résidence se trouve dans l'un des codes postaux considérés comme à risque peuvent prendre leurs rendez-vous pour leurs premières et deuxièmes doses.

À compter de jeudi, d’autres groupes deviendront admissibles. Dès le 6 mai, les résidents de l’Ontario âgés de 50 ans et plus ainsi que ceux avec des problèmes de santé à risque pourront prendre leurs rendez-vous pour se faire vacciner. Aussi admissible sera le Groupe 1 de travailleurs qui ne peuvent pas travailler à domicile.

Qui fait partie du Groupe 1 de travailleurs qui ne peuvent pas travailler à domicile ?

  • Travailleurs des écoles primaires et secondaires (y compris les éducateurs, les surveillants, les chauffeurs de bus scolaires, le personnel administratif)

  • Travailleurs intervenant lors de situations critiques (y compris les policiers, les pompiers, les agents spéciaux, les travailleurs des sociétés d'aide à l'enfance, les gestionnaires d'urgence, les travailleurs chargés de la restauration des infrastructures essentielles)

  • Rôles d'application, d'inspection et de conformité (y compris l'application des règlements municipaux, les inspecteurs du bâtiment, les inspecteurs des aliments, les inspecteurs du bien-être des animaux, les agents de services frontaliers, les inspecteurs du travail, les travailleurs sur le terrain de la WSIB)

  • Personnes travaillant dans le domaine de la garde d'enfants (y compris tous les titulaires de permis, les employés et les étudiants en stage éducatif qui interagissent directement avec les enfants dans les centres de garde d'enfants agréés et dans les programmes de loisirs et de développement des compétences autorisées, les fournisseurs de services de garde d'enfants et de services à domicile agréés, les employés des agences de garde d'enfants à domicile)

  • Travailleurs des agences de placement familial (y compris les fournisseurs de soins habituels)

  • Travailleurs de la fabrication et de la distribution de produits alimentaires

  • Travailleurs de l'agriculture et des exploitations agricoles

  • Travailleurs des services funèbres, des crématoriums et des cimetières

La province poursuit ses efforts dans les communautés à risque

Lors des semaines du 3 et du 10 mai, la province continuera d’allouer 50 % de ses doses de vaccin aux points chauds de la province, et le reste des doses attribuées à l'ensemble de la population.

Depuis le 3 mai, les personnes âgées de 18 ans et plus dans les points chauds de la province peuvent prendre un rendez-vous pour se faire vacciner par le portail de réservation provincial.

Un tableau identifie les codes postaux des secteurs jugés à haut risque dans 13 circonscriptions sanitaires de l'Ontario.

La liste des régions jugées à haut risque de transmission de la COVID-19 par la province, en fonction du code postal.

Photo : Gouvernement de l'Ontario

Selon la province, plus de 44 % des personnes âgées de plus de 18 ans dans les points chauds ont reçu au moins une dose.

L’engouement des 18 ans et plus pour le vaccin est palpable. Lundi, 533 296 rendez-vous (pour premières et secondes doses confondues) ont été pris à travers le système provincial de prise de rendez-vous, un nouveau sommet. Le record précédent de 405 192  avait été établi le 7 avril dernier, lorsque la province avait ouvert les réservations à la tranche d'âge des 60 ans et plus.

L’approvisionnement en vaccin s’améliore

Si la province se dit en mesure de vacciner tous les Ontariens qui le souhaitent d’ici le 21 juin, comme prévu, ce serait parce que son approvisionnement en doses devient de plus en plus stable et prévisible.

La province recevra environ 370 000 doses pendant la semaine du 3 mai. Elle s’attend à recevoir un demi-million de doses supplémentaires la semaine suivante, celle du 10 mai.

Cet avion cargo a livré les premières doses du vaccin au Nouveau-Brunswick, tôt mardi matin.

Les arrivages de doses se multiplieront ce mois-ci et le mois prochain.

Photo : Shane Magee/CBC

Selon le gouvernement fédéral, le Canada recevra presque 800 000 doses du vaccin Pfizer-BioNTech par semaine jusqu’à la fin du mois de mai. À compter du 31 mai, il recevra un peu moins d’un million de doses du vaccin Pfizer-BioNTech chaque semaine jusqu’à la fin du mois de juin.

Quant au vaccin Johnson & Johnson, l’Ontario recevra prochainement 116 100 doses de ce vaccin à dose unique. Le Comité consultatif national de l’immunisation (CCNI) a recommandé que le vaccin Johnson & Johnson soit offert aux personnes âgées de 30 ans et plus sans contre-indication.

La province a indiqué qu’elle examinera la recommandation du CCNI et qu’elle communiquera les détails sur la façon dont le vaccin Johnson & Johnson sera déployé en Ontario dans les prochains jours.

Le point sur la vaccination en pharmacie

Depuis le 30 avril, 16 pharmacies de Peel et de Toronto administrent le vaccin Pfizer aux personnes âgées de 55 ans et plus dans certains points chauds en fonction de leur code postal. Les pharmacies participantes recevaient environ 150 doses chaque semaine.

Un pharmacien administre une dose de vaccin à un patient.

Le pharmacien Kyro Maseh administre une dose du vaccin AstraZeneca COVID-19 à Matthew Stone, 46 ans, dans une pharmacie de Toronto, le 20 avril 2021.

Photo :  CBC / Evan Mitsui

En date du 4 mai, plus de 99 % des doses du vaccin Pfizer distribuées aux pharmacies ont été administrées. Le déploiement du vaccin de Pfizer dans les pharmacies se poursuivra tout au long du mois de mai.

À partir de cette semaine, le vaccin Moderna sera administré dans environ 60 pharmacies situées dans les régions de Durham, Hamilton, Ottawa, Windsor-Essex et York. Le déploiement du vaccin de Moderna dans les pharmacies se poursuivra tout au long du mois de mai. Admissibles au vaccin Moderna en pharmacie seront les Ontariens de 18 ans et plus qui résident dans les points chauds de la province, ainsi que ceux âgés de 50 ans et plus, peu importe leur code postal.

Le ministère de la Santé affirme qu’il continue de recruter toutes les pharmacies qui ont participé au programme de lutte contre la grippe en 2020-2021 et qui souhaitent administrer le vaccin contre la COVID-19. Environ 1000 pharmacies supplémentaires sont en train de suivre une formation ou de s'inscrire avec le système COVAX afin d'être prêtes à administrer le vaccin dès que l'approvisionnement sera disponible.

La vaccination dans les milieux de travail

Depuis la fin avril, les producteurs alimentaires Maple Lodge Farms et Maple Leaf Foods, tous deux situés à Peel, ont vacciné environ 1550 de leurs travailleurs grâce à des cliniques situées sur leurs lieux de travail.

Une affiche extérieure montrat le logo de Maple Leaf.

Maple Leaf Foods, à Peel, a vacciné 620 de ses travailleurs du 28 au 30 avril.

Photo : Radio-Canada

Amazon Canada (aussi situé à Peel) a commencé à faire de même, mercredi, et l’Ontario Food Terminal, situé à Toronto, commencera à vacciner ses travailleurs dès le 10 mai prochain.

Selon la province, six autres employeurs majeurs de la région de Peel, dont Air Canada et Walmart Canada, commenceront des opérations similaires à la mi-mai.

Pendant ce temps, la province a mis sur pied des unités de vaccination mobiles qui se rendront dans des secteurs où ils pourront cibler un grand nombre de petites et moyennes entreprises qui emploient des travailleurs essentiels.

Ces équipes seront déployées à partir de ce vendredi. Les secteurs où elles interviendront seront déterminés en fonction de leur emplacement dans des points chauds de l’Ontario, ou alors, s’ils ont connu des éclosions par le passé.

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !