•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

COVID-19 : 23 nouveaux cas au Bas-Saint-Laurent

Une affiche Unité COVID-19 sur les portes-battantes dans un hôpital.

L'hôpital de Rimouski recense 16 patients liés à la COVID-19, dont trois sont aux soins intensifs (archives).

Photo : Radio-Canada / Michel Aspirot

Radio-Canada

Le Bas-Saint-Laurent rapporte mercredi 23 nouveaux cas de COVID-19, dont 12 sont situés dans la MRC des Basques.

La région compte actuellement 388 cas actifs du virus et 16 personnes sont maintenant hospitalisées à Rimouski, un sommet depuis le début de la pandémie.

Parmi ces patients, trois sont aux soins intensifs.

Cas par MRC :

  • Kamouraska : 523 cas (+1)
  • Rivière-du-Loup : 999 cas (+9)
  • Témiscouata : 292 cas (-1)
  • Les Basques : 110 cas (+12)
  • Rimouski-Neigette : 756 cas (+3)
  • La Mitis : 160 cas
  • La Matanie : 238 cas
  • La Matapédia : 69 cas
  • Indéterminés : 28 cas (-1)

Mardi, 49 nouvelles infections s'ajoutaient au bilan régional.

Par ailleurs, un 13e résident de la résidence pour aînés le Manoir Héritage de Trois-Pistoles a contracté la COVID-19. Du côté du personnel, le nombre d'infections demeure stable, avec trois employés touchés.

Dans l'ensemble du Québec, la santé publique fait état de 915 nouveaux cas de COVID-19 et cinq décès supplémentaires.

Vaccination : au tour des 40 ans et plus

Jusqu'à maintenant, 83 279 doses de vaccins contre la COVID-19 ont été administrées dans la région, selon l'Institut national de santé publique du Québec (INSPQ).

L’ensemble des Québécois de plus de 40 ans peuvent désormais prendre rendez-vous, en ligne ou par téléphone, pour recevoir leur première dose du vaccin contre la COVID-19.

Vendredi, ce sera au tour des 35 ans et plus de pouvoir prendre rendez-vous pour pouvoir se faire vacciner. Puis, la semaine prochaine, ce sera progressivement l’ensemble des 18 ans et plus qui pourront faire la même démarche.

Un calendrier avec des dates de vaccination pour différents groupes d'âge.

Campagne de vaccination : les dates d'ouverture de la prise de rendez-vous pour la population générale du Québec.

Photo : Gouvernement du Québec

Un retour à la vie normale, publicise Québec

Dans ce contexte de vaccination de masse, le gouvernement québécois annonce qu’il lance une campagne publicitaire sur l'importance d’immuniser un maximum de personnes pour retrouver une vie normale le plus rapidement possible.

Les publicités sont lancées au moment où les groupes les plus jeunes qui pourront s’inscrire à la vaccination puisque selon Québec, il s’agit des personnes les plus dures à convaincre.

Le gouvernement souhaite également insister sur le fait qu’une première dose du vaccin n’offre pas une protection suffisante contre la COVID-19. Québec souhaite ainsi, avec ces publicités, inciter les gens à recevoir leur deuxième dose.

Ce sont 300 000 $ qui ont été investis pour la création de publicités qui circuleront à la télévision, à la radio, dans les médias imprimés et sur le web.

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !