•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

COVID-19 : 2941 nouveaux cas et 44 morts en Ontario

Une infirmière s'occupe d'un patient suspecté d'avoir la COVID-19 dans une unité de soins intensifs de Toronto.

Une infirmière s'occupe d'un patient suspecté d'avoir la COVID-19 dans une unité de soins intensifs de Toronto.

Photo : CBC / Evan Mitsui

Radio-Canada

L’Ontario recense moins de 3000 nouveaux cas de COVID-19 pour la deuxième journée de suite.

Le nombre de décès, par contre, a presque doublé par rapport à la veille.

Santé publique Ontario confirme 2941 nouvelles infections et 44 décès de plus mardi.

Hier, la province a vu le plus faible nombre de nouveaux cas de COVID-19 en une journée depuis le 1er avril.

Selon ce dernier bilan, Toronto rapporte 924 nouveaux cas; la région de Peel, 565; York, 254; Durham, 171; Hamilton, 149; Ottawa, 140, et Halton, 114.

Il y a 5 infections de plus chez les résidents des centres de soins de longue durée, en plus de 7 cas supplémentaires de COVID-19 parmi les employés de ces établissements.

L’Ontario signale aussi la mort d’un résident dans un foyer de soins de longue durée.

À jour : COVID-19 : la progression des nouveaux cas en Ontario au cours des 30 dernier jours

Hospitalisations

Le nombre d'hospitalisations diminue pour atteindre 2075 (-92).

En revanche, le nombre de patients aux soins intensifs et sous respirateur a augmenté.

  • Nombre de patients aux soins intensifs : 882 (+62)
  • Nombre de patients sous respirateur : 620 (+11)

La province recense 4361 nouvelles guérisons de la maladie — c’est plus de 1000 guérisons de plus que le nombre annoncé la veille (3323).

Autre tendance encourageante : le nombre de cas actifs a diminué jusqu'à 34 976 (-1464).

Les hôpitaux ontariens devraient pouvoir éviter le triage aux soins intensifs

Les médecins en Ontario se préparaient à devoir choisir qui de leurs patients aurait accès à un respirateur, par exemple.

Toutefois, grâce au plafonnement du nombre de patients aux soins intensifs, les hôpitaux de la province devraient pouvoir éviter de recourir au protocole provincial de triage des malades en phase critique.

C'est ce qu'indique un message envoyé le 2 mai aux dirigeants d'hôpitaux par l'organisation provinciale Soins aux malades en phase critique Ontario (SMPCO).

Nous sommes de plus en plus convaincus de ne pas avoir besoin d'activer les normes de soins d'urgence et d'avoir recourir au protocole de triage, écrit Andrew Baker, de SMPCO.

Ce dernier rappelle toutefois que les projections de modélisation demeurent très inquiétantes et que le nombre de patients aux soins intensifs pourrait encore augmenter, ce qui pourrait entraîner d'autres transferts de patients.

SMPCO dit aussi chercher à accroître la capacité aux soins intensifs dans la province.

Vaccination

Pas moins de 132 603 doses des vaccins contre la COVID-19 ont été administrées au cours des dernières 24 heures.

Au total, près de 5,6 millions de doses ont été administrées en Ontario depuis le début de la campagne de vaccination, à la mi-décembre.

Toutefois, seulement un peu plus de 381 000 Ontariens ont reçu les deux doses nécessaires pour une pleine immunisation avec les vaccins de Pfizer, Moderna ou AstraZeneca (le vaccin de Johnson & Johnson ne nécessite qu'une dose, mais il n'est pas encore offert en Ontario).

Ceci représente environ 2,48 % de tous les Ontariens.

Variants préoccupants

Il y a 2900 cas confirmés supplémentaires de variants, ces mutations plus contagieuses et virulentes du coronavirus.

  • Nombre de cas confirmés du variant britannique : 80 511 (+2862)
  • Nombre de cas confirmés du variant sud-africain : 317 (+8)
  • Nombre de cas confirmés du variant brésilien : 1001 (+30)

Il y a eu 479 633 cas de COVID-19 en Ontario depuis le début de la pandémie.

Le bilan des décès est de 8187.

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !