•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Vaccination : l'Ontario a-t-il fait preuve de discrimination?

Un homme se fait vacciner contre la COVID-19.

Un Torontois du quartier à risque Jane et Finch reçoit sa première dose du vaccin de Moderna, le 20 avril.

Photo : CBC/Evan Mitsui

La Presse canadienne

Un tribunal de l'Ontario doit décider mercredi si le déploiement de la vaccination contre la COVID-19 dans la province a été discriminatoire.

La contestation constitutionnelle consiste à savoir si les personnes vulnérables ont eu un accès équitable au vaccin.

Ces individus vulnérables incluraient certaines personnes handicapées, les personnes âgées confinées à la maison, les résidants des quartiers fortement touchés par le virus et les sans-abri, selon le recours judicaire.

Le Torontois David Daneshvar avait déposé la contestation en cour en mars.

Il demande au gouvernement de s'assurer que les bureaux locaux de santé publique placent l'équité au centre des préoccupations et leur donne les ressources dont ils ont besoin.

De leur côté, les avocats du gouvernement Ford assurent que la stratégie vaccinale de l'Ontario n'enfreint ni la Charte canadienne ni le Code des droits de la personne de la province.

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !