•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Incendies au centre de tri de la Mauricie : ne mettez pas vos piles dans les bacs bleus

Des employés trient le contenu de bacs de recyclage à une usine.

Archives

Photo : La Presse canadienne / Darren Calabrese

Radio-Canada

Trois incendies en 10 jours se sont déclarés au centre de tri de Récupération Mauricie, à Saint-Étienne-des-Grès en raison de la présence de piles dans les bacs de recyclage. Récupération Mauricie invite la population à faire attention à ce qu’ils mettent dans les bacs bleus. 

Le président de Récupération Mauricie, Luc Dostaler, précise qu’un des trois incendies a nécessité l'intervention d’une trentaine de pompiers de Saint-Étienne-des-Grès, Saint-Boniface et Saint-Barnabé. Deux personnes ont été incommodées par la fumée.

Les incendies ont eu lieu les 31 mars, 1er et 8 avril. Dans deux cas, les incendies ont pu être maîtrisés très rapidement.

Sur la chaîne de triage, [les piles] ont été perforés par certains de nos appareils qui servent à perforer les contenants, les bouteilles de plastique, entre autres, a expliqué M. Dostaler, en entrevue à l’émission En direct.

Il explique que les métaux à l’intérieur ont coulé et qu’une source de chaleur, une étincelle, a déclenché le feu. Considérant la grande quantité de papier et de carton dans le centre de tri, ce genre d’incidents est pris très au sérieux et Récupération Mauricie tenait à faire des rappels aux citoyens.

Un centre de tri reçoit quotidiennement des tonnes de papiers et de cartons recyclables. Le risque d'incendie y est élevé et réel. Lorsqu'un incendie se déclare dans un centre de tri, le temps que nous avons pour intervenir est une course contre la montre qui se joue en secondes.

Une citation de :Daniel Isabelle, directeur du service incendie de Saint-Étienne-des-Grès, Daniel Isabelle, par voie de communiqué.

Les écocentres, la solution pour les batteries

Luc Dostaler croit que les gens qui mettent des piles dans les bacs bleus le font de bonne foi, pour éviter de les mettre dans les bacs noirs.

Il précise toutefois que les citoyens doivent amener ces produits aux écocentres de la région. M. Dostaler précise qu’il y a des points de collecte dans certaines municipalités; c’est le cas à la bibliothèque et l’hôtel de ville de Notre-Dame-du-Mont-Carmel, dont il est maire.

Les autres produits domestiques dangereux comme les aérosols, les bonbonnes de propane et les ampoules fluocompactes doivent aussi être déposés aux écocentres, rappelle Énercycle, anciennement appelé la Régie de gestion des matières résiduelles de la Mauricie.

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !