•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Deux joueurs du Rouge et Or repêchés dans la LCF

David Côté s'élance pour un botté durant un match du Rouge et Or

Le botteur de Québec David Côté a été le choix de 5e ronde des Alouettes de Montréal.

Photo : Louis Charland

Deux joueurs du Rouge et Or ont trouvé preneur au repêchage de la Ligue canadienne de football (LCF), mardi soir. Le centre-arrière Félix Garand-Gauthier et le botteur David Côté poursuivront respectivement leur carrière avec les Tiger-Cats d’Hamilton et les Alouettes de Montréal.

Quand mon téléphone a sonné et j’ai vu un numéro du 514, mon coeur s’est mis à battre plus vite qu’à l’habitude, a lancé Côté quelques minutes après avoir raccroché avec le directeur général des Alouettes, Danny Maciocia.

Le repêchage ayant été écourté à six rondes, cette année, le botteur commençait à avoir chaud lorsque la formation montréalaise a fait de lui le dernier choix de la 5e ronde. Qu'à cela ne tienne, le botteur de Québec n’hésitait pas à parler d’une soirée parfaite.

Jouer pour l’équipe de ma province, l’équipe que j’ai toujours regardée à la télé quand j’étais jeune, ça ne peut pas être mieux, a-t-il lancé.

Il faut dire que les Alouettes ont échangé aux Argonauts leur botteur de longue date, l’ex-Rouge et Or Boris Bede, l’hiver dernier. Les Canadiens Tyler Crapigna et Félix Brière et l’Américain Matt Mengel sont sous contrat avec l’équipe, mais le poste n’a pas encore été gagné, estime David Côté.

Garand-Gauthier, un couteau suisse pour les Tiger-Cats

Quelques minutes avant son coéquipier, Félix Garand-Gauthier a lui aussi reçu l’appel tant attendu, mardi soir. Le premier choix de la cinquième ronde était déjà coiffé d’une casquette des Tiger-Cats, tout sourire, au moment de s’adresser aux journalistes du confort de sa résidence.

Le centre-arrière de 25 ans ne demandait qu’à être repêché. Après un an et demi sans jouer au football où il a dû user d’ingéniosité pour rester en forme, il peut maintenant dire mission accomplie.

Félix Garand-Gauthier célèbre un touché au stade Telus.

Le polyvalent Félix Garand-Gauthier poursuivra sa carrière avec les Tiger-Cats.

Photo : Yan Doublet

La pandémie ne m’a pas arrêté en tant que joueur. Je suis plus vite et plus fort qu’en 2019, a assuré Félix Garand-Gauthier.

Quart-arrière au collégial devenu centre-arrière chez le Rouge et Or comme son frère Benjamin avant lui, l’athlète de Mirabel estime que sa polyvalence a plu aux Tiger-Cats. L’équipe me voit comme centre-arrière et joueur d’unités spéciales, mais ils aiment aussi que je puisse être quart-arrière pour les faufilades du quart.

Mauvaise cuvée pour U Sports

Outre Garand-Gauthier et Côté, seuls trois joueurs du Réseau du sport étudiant du Québec ont trouvé preneur. Les produits des Carabins Pier-Olivier Lestage et Ethan Makonzo iront rejoindre leur ancien entraîneur Danny Maciocia avec les Alouettes, tandis que Redha Kramdi fait maintenant partie de l’organisation des Blue Bombers de Winnipeg.

Le secondeur du Rouge et Or Kean Harelimana n’a malheureusement pas entendu son nom prononcé. Comme David Côté et Félix Garand-Gauthier, ce dernier pourrait toutefois disputer une dernière saison avec la troupe de Glen Constantin, l’automne prochain.

Il faut dire que la saison 2020 annulée dans le réseau universitaire canadien, U Sports, a semblé favoriser les joueurs canadiens qui ont disputé la dernière saison au sud de la frontière. L’an dernier, seulement 15 joueurs évoluant aux États-Unis avaient été repêchés par les équipes de la LCF parmi 73 choix.

Mardi soir, 24 des 54 joueurs sélectionnés étaient originaires de la NCAA, dont le premier choix du repêchage, l’ailier rapproché de Boston College Jake Burt.

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !