•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Une appellation réservée pour les fromages fermiers

Un comptoir de la fromagerie Médard rempli de produits.

La fromagerie Médard est située à Saint-Gédéon, au Lac-Saint-Jean.

Photo : Radio-Canada / Annie-Claude Brisson

Radio-Canada

Le terme valorisant « fromage fermier » est sur le point d'être officialisé par le gouvernement du Québec, ce qui permettra notamment aux consommateurs de faire des achats éclairés.

Le sceau d'authenticité était réclamé depuis plusieurs années par des fromagers comme la Fromagerie Médard de Saint-Gédéon, au Lac-Saint-Jean. Selon Le Devoir, le règlement l'officialisant devrait être publié dans La Gazette officielle mercredi. L’appellation réservée certifie qu’un fromage a été fabriqué par un producteur-transformateur avec du lait provenant de sa ferme.

C'est un peu l'aboutissement du travail des producteurs-transformateurs. On a développé un créneau depuis 20 ans. C'est le temps qu'on se fasse reconnaître et que les gens soient capables de retrouver sur les tablettes ce que les fermiers ont développé au niveau de la fromagerie artisanale, se réjouit Rose-Alice Boivin-Côté, copropriétaire de la Fromagerie Médard.

Si, pour de gros transformateurs-producteurs, l’appellation réservée peut paraître restrictive, l’entrepreneure précise que pour les fromagers artisanaux, elle vient apposer un sceau de qualité à des produits fabriqués dans un contexte qui équivaut à un véritable mode de vie.

Normand Côté dans une étable avec des vaches.

Normand Côté est copropriétaire de la Fromagerie Médard et président de l’Association des fromagers artisans du Québec. Il avoue que la pandémie a ralenti la démarche.

Photo : Radio-Canada / Annie-Claude Brisson

On est prêts. On va demander la certification tout de suite. Et on va être vraiment fiers de mettre la certification sur tous nos produits. C'est une fierté d'avoir cette reconnaissance-là, poursuit Rose-Alice Boivin-Côté.

Le certificateur, Québec Vrai, sera encadré par le Conseil des appellations réservées et des termes valorisants du Québec (CARTV).

L'initiative permettra d'identifier clairement les fromages fermiers et permettra de les repérer plus facilement.

Souvent, ce qu'on voit, ce sont de gros transformateurs qui vont prendre des étiquettes qui ressemblent à un fromage artisan et ils vont mettre plein de choses [dessus]. C'est un peu trompeur pour le consommateur, fait valoir Normand Côté, copropriétaire de la fromagerie Médard.

Une jolie vache dans une étable.

Le terme valorisant « fromage fermier » identifie un produit fabriqué par un producteur-transformateur avec du lait provenant de sa ferme. Le principe se résume à un fermier, une ferme, un troupeau.

Photo : Radio-Canada / Annie-Claude Brisson

Les fromages fermiers s’ajouteront aux sept appellations réservées québécoises existantes, dont la certification biologique, l’agneau de Charlevoix et le vin du Québec.

D’après un reportage d’Annie-Claude Brisson 

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !