•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

« Jour de la marmotte » pour le milieu culturel de Québec

Des sacs de maïs soufflé sont disposés sur un plateau rouge.

Sans vente de nourriture au comptoir, certains cinémas resteront fermés.

Photo : Unsplash / Corina Rainer

« On pense à Bill Murray », lance le propriétaire des cinémas Le Clap. L’annonce d'assouplissement des règles sanitaires du gouvernement Legault a des allures du film Le jour de la marmotte pour le milieu culturel à Québec.

Le premier ministre Legault a annoncé mardi un assouplissement des règles sanitaires pour les régions de la Capitale-Nationale et de Chaudière-Appalaches, à l'exception de la Beauce et des Etchemins. Les cinémas et les théâtres sont notamment autorisés à rouvrir.

Pas le temps pour les vieux succès de Bill Murray dans la programmation à venir, précise toutefois Robin Plamondon, qui rouvrira ses salles le vendredi 14 mai.

Ça va être un été excessivement plein, on peut parler d'une déferlante de nouveautés, souligne-t-il. En plus de devoir rattraper la présentation des sorties des dernières semaines, il doit déjà préparer l’arrivée des nouveautés de l’été.

On a aussi perdu la période pré-Oscars. Habituellement, c’est une période très forte, les gens qui font le plein de cinéma. On s'attend à cette clientèle-là à la réouverture de nos salles.

Un sprint d’une dizaine de jours vient donc de s’enclencher, il faut préparer la programmation et rappeler les employés.

Robin Plamondon dans une salle de cinéma.

Le directeur général des cinémas Le Clap, Robin Plamondon, assis dans un fauteuil ajustable.

Photo : Radio-Canada / Nicole Germain

Pas de maïs soufflé

Ce sentiment d’urgence n’est toutefois pas perceptible dans les cinémas de Lévis, puisqu’ils demeureront fermés.

Le propriétaire des cinémas Des Chutes et Lido à Lévis, Sylvain Gilbert, a encore une fois décidé de ne pas ouvrir en raison de l’interdiction de vendre de la nourriture à consommer sur place. Il estime qu’il ne serait pas rentable pour lui d’ouvrir ses salles.

De retour sur les planches

Le Théâtre Périscope proposera la pièce Le pommetier à compter du 20 mai.

Du côté du Trident, on n’est pas encore en mesure de confirmer une date de retour, mais sa directrice artistique assure que les artistes sont prêts et ont hâte de retrouver leur public.

La seule confirmation qu'on peut vous donner aujourd'hui, c'est notre adaptation du roman La bête à sa mère, de David Goudreault. Une adaptation qui a été faite par Isabelle Hubert, une mise en scène d'Hugues Frenette, ajoute Mme Olivier qui promet davantage de nouvelles très bientôt.

Enfin, le Musée de la civilisation prévoit une réouverture le 20 mai avec l'exposition Maya, sur l'histoire de l'une des plus grandes civilisations du monde.

Avec les informations de Christiane Latortue

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !