•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

L'Ontario assouplit les restrictions dans les foyers de soins de longue durée

Le taux de vaccination des résidents des foyers de soins de longue durée est de 94 %

Un homme tient la main d'une femme en fauteuil roulant.

Les premiers cas de COVID-19 ont été découverts dans quatre foyers de soins de longue durée le 17 mars de l'année dernière. En 2020, 76 % des foyers en Ontario ont rapporté des cas de COVID-19 parmi leurs résidents et leur personnel.

Photo : Radio-Canada / Josée Ducharme

Radio-Canada

Le gouvernement ontarien a annoncé qu'il assouplissait les restrictions mises en place dans les foyers de soins de longue durée en raison des taux de vaccination élevés dans ces milieux.

Les nouvelles règles permettent désormais aux foyers de reprendre les repas collectifs, les événements à l'intérieur, ainsi que les rassemblements sociaux.

La directive émise mardi après-midi permet également aux résidents et à leurs proches aidants qui ont été entièrement immunisés d'avoir des contacts physiques, comme des câlins.

Un homme rend visite à sa mère à travers la porte vitrée du foyer de soins de longue durée Rose of Sharon.

Un homme rend visite à sa mère à travers la porte vitrée du foyer de soins de longue durée Rose of Sharon, à York.

Photo : evan mitsui / CBC/Evan Mitsui

Selon la province, des instructions supplémentaires qui permettront des sorties sociales et temporaires pour les résidents des foyers qui seront entièrement vaccinés seront émises une fois que l'ordre actuel de rester à la maison sera levé, ce qui est prévu pour le 20 mai.

En ce moment, les résidents sont autorisés à quitter un foyer de soins infirmiers soit pour des absences médicales, ou alors pour des raisons de compassion, affirme le gouvernement provincial.

La semaine dernière, la province a déclaré qu'environ 94 % des résidents des établissements de soins de longue durée étaient entièrement vaccinés.

De leur côté, 84 % du personnel aurait reçu au moins une première dose d’un vaccin contre la COVID-19.

Avec des informations de La Presse canadienne

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !