•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

« Comme un mini-Centre Bell » : des organismes visitent le nouveau Colisée

Des personnes en veste orange portent un casque de construction.

Des membres d'associations et de clubs sportifs visitent le nouveau Colisée de Trois-Rivières.

Photo : Ville de Trois-Rivières/Facebook

La Ville de Trois-Rivières a donné un avant-goût de ce à quoi ressembleront les installations du nouveau Colisée à ses futurs locataires et, par la bande, aux citoyens trifluviens. Elle a mis en ligne une vidéo tournée lors d’une visite faite aux organismes qui y déménageront au cours des prochains mois.

Armés d’un dossard orange et d’un casque de protection, des membres de divers clubs sportifs de Trois-Rivières ont pu découvrir les différents espaces de cette infrastructure. Parmi eux, l’Association de hockey mineur de Cap-de-la-Madeleine, le club de ringuette de Trois-Rivières et le club de patinage artistique Cendrillon.

Ils ont pu mettre les pieds sur la future patinoire principale du complexe qui accueillera des matchs de hockey mineur ou des événements de patinage artistique, mais également les parties de l’équipe professionnelle de Trois-Rivières dans l’ECHL.

Des estrades du Colisée de Trois-Rivières

Le nouveau Colisée de Trois-Rivières compte 4390 sièges, estrades et loges confondues.

Photo : Ville de Trois-Rivières/Facebook

On y découvre l’ampleur de l’enceinte pouvant asseoir 4390 spectateurs, y compris les loges. Un imposant écran géant est suspendu au-dessus du centre de la patinoire. Le vice-président administratif de l’Association de hockey mineur de Cap-de-la-Madeleine compare le tout à un mini-Centre Bell. Le tableau géant est incroyable, la bande lumineuse tout le tour de la patinoire. Pour les spectateurs, ça va être parfait partout, pas de poutrelle ou de vision cachée, s’exclame Danny Scarpino.

On va déménager. Je suis content de voir les installations. C’est bien, c’est moderne! Je pense que nos gens vont apprécier.

Une citation de :Denis Rousseau, président de l’Association de hockey mineur de Cap-de-la-Madeleine

Ça va faire du bien aux patineurs, aux joueurs de hockey, à tous les jeunes. Une infrastructure qui est neuve, qui est vivante, ça va leur donner la chance de s’épanouir dans leur sport. On a dû gérer la crise évidemment, donc ça fait un beau baume sur le cœur de voir tout ça aujourd’hui. C’est impressionnant, souligne Isabelle Gélinas du club de patinage artistique Cendrillon.

L'écran géant du Colisée de Trois-Rivières

L'écran géant du Colisée de Trois-Rivières

Photo : Ville de Trois-Rivières/Facebook

D’autres ont souligné la présence de plusieurs salles multifonctionnelles et la grandeur des chambres de joueurs, ainsi que l’accessibilité à plusieurs douches dans chacune d’entre elles.

Ça va être notre nouveau lieu mythique pour les années à venir. Les joueurs, les joueuses vont pouvoir se créer de nouveaux souvenirs. Dans le fond, nous, ce qu’on voulait, c’est les accompagner à travers ça et pouvoir leur montrer à quoi ça ressemble le bâtiment et qu’ils puissent se l’approprier pour les années à venir, explique Dany Boivin, coordonnateur aux loisirs à la Ville de Trois-Rivières.

Un vestiaire du Colisée de Trois-Rivières

Un vestiaire du Colisée de Trois-Rivières

Photo : Ville de Trois-Rivières/Facebook

Après plusieurs reports, la Ville prévoit maintenant être en mesure de rendre l’infrastructure accessible à la fin du deuxième trimestre de 2021.

L’équipe trifluvienne de l’ECHL, dont le nom et le logo restent toujours à être déterminés, y amorcera sa saison inaugurale à l’automne.

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !