•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Réouverture des écoles secondaires et des commerces non essentiels à Québec

Un panneau électronique montre un visage masquée

Les commerces non essentiels pourront rouvrir à compter de lundi.

Photo : Radio-Canada / Marc-André Turgeon

Couvre-feu à 21 h 30, réouverture des commerces non essentiels, retour à l'école pour les élèves du secondaire, le premier ministre François Legault a annoncé des assouplissements aux mesures sanitaires pour la Capitale-Nationale et Chaudière-Appalaches. Toutefois, la situation demeure préoccupante dans Beauce-Sartigan, Robert-Cliche et Les Etchemins, où seules les écoles primaires pourront rouvrir.

Les écoles secondaires vont rouvrir lundi dans la Capitale-Nationale, à Lévis, Bellechasse, Montmagny-L'Islet et dans les MRC des Appalaches, de Lotbinière, et de la Nouvelle-Beauce.

Les élèves de 1re et de 2e secondaire de ces régions retourneront en classe à temps complet. Tandis que ceux de 3e, 4e et 5e secondaire reprendront la formule d'une journée sur deux à l'école.

Les commerces non essentiels de ces régions vont également pouvoir rouvrir leurs portes et le couvre-feu passera à 21 h 30. Le milieu culturel a lui aussi droit à un certain déconfinement puisque les cinémas, salles de spectacle et musées pourront reprendre leurs activités.

François Legault explique que le bilan est moins lourd depuis plusieurs jours et que les citoyens ont respecté, dans l'ensemble, les consignes sanitaires.

François Legault, Christian Dubé et Horacio Arruda marchent dans un couloir.

Le gouvernement Legault a annoncé des assouplissements des règles sanitaires dans plusieurs régions, dont à Québec, à compter de lundi prochain.

Photo : Radio-Canada / Sylvain Roy Roussel

J'en profite pour dire merci aux citoyens de ces endroits, qui ont fait des efforts au cours des dernières semaines. Ils ont permis que la situation revienne sous contrôle, mentionne-t-il.

Le directeur de santé publique de la Capitale-Nationale, André Dontigny, souligne que ces assouplissements sont possibles parce que la propagation du virus diminue dans la région, mais précise que la contamination communautaire est toujours présente.

Les résultats vont en s’améliorant tant en termes de nombre de cas par jour que de personnes hospitalisées ou aux soins intensifs. On a eu des gains passablement importants. Maintenant la suite nous appartient.

Exceptions en Beauce et aux Etchemins

La situation demeure toujours préoccupante toutefois pour la Beauce et les Etchemins.

Il y a vraiment trois MRC où on a des problèmes, encore beaucoup de contagion, soit Beauce-Sartigan, Robert-Cliche et Les Etchemins. La santé publique est d'accord pour qu'on ouvre les écoles primaires. C'est la seule chose qu'on va changer, précise le premier ministre

Bilan

La région de la Capitale-Nationale enregistre mardi une baisse du nombre de nouveaux cas de COVID-19 depuis trois jours avec 75 dans les dernières 24 heures. Tandis que la courbe de contamination de Chaudière-Appalaches a plutôt des allures de dents de scie avec 121 nouveaux cas, soit 22 de plus que la veille.

La grande région de Québec compte six nouveaux décès liés à la maladie.

Le nombre de lits occupés par des patients atteints de la COVID-19 est passé de 84 à 79 dans le bilan de mardi de la Capitale-Nationale, mais le nombre de patients aux soins intensifs est stable à 21. En Chaudière-Appalaches, 36 personnes sont hospitalisées, dont 11 en soins intensifs.

La région dénombre 112 éclosions actives dont 79 en milieux de travail.

Le nombre de cas actifs continue de diminuer dans nos régions, soit 129 par 100 000 habitants dans la Capitale-Nationale et 221 en Chaudière-Appalaches, mais demeure préoccupant en Beauce avec 542 cas actifs par 100 000 habitants. La MRC du Granit, située juste à côté, en enregistre quant à elle 807.

Les autorités sanitaires du Québec recensent 797 nouveaux cas de COVID-19 au cours des dernières 24 heures, ce qui porte à 353 475 le nombre de cas confirmés dans la province depuis le début de la pandémie.

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !