•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Un planchiste mis à l’amende lance une pétition appelant à favoriser le transport actif

Un jeune homme tenant sa planche à roulette dans la rue

Camille Desjardins utilise la planche à roulettes comme moyen de transport.

Photo : Radio-Canada / Jean-François Fortier

Le planchiste Camille Desjardins, qui a reçu une amende pour avoir circulé à planche à roulettes dans une rue de Trois-Rivières, lance une pétition en faveur du transport actif.

En cette période de changement climatique, il est incohérent et déphasé de recevoir une contravention de 128 $ pour avoir circulé en planche à roulettes sur la chaussée au Québec, peut-on lire dans le libellé de la pétition en ligne (Nouvelle fenêtre).

Dans sa pétition, le planchiste demande le retrait de l’article 499 du Code de la sécurité routière du Québec. Cet article interdit à quiconque de faire usage sur la chaussée de patins, de skis, d’une planche à roulettes ou d’un véhicule-jouet.

Camille Desjardins, qui a reçu un constat d’infraction le mois dernier, avait alors estimé que la Ville de Trois-Rivières devait intervenir pour limiter ce type d’amendes. La municipalité s’est engagée à favoriser le transport actif en 2018. La Ville de Trois-Rivières avait répondu que le Code de la sécurité routière est une loi provinciale qui s’applique partout au Québec.

Son appel a toutefois été entendu par la conseillère municipale Mariannick Mercure. Cette dernière a jugé déplorable de punir les citoyens qui choisissent le transport actif plutôt que la voiture.

L’élue trifluvienne a par ailleurs envoyé une pétition à l’Assemblée nationale du Québec, qui demande que le Code de la sécurité routière permette les engins à micromobilité durable d’emprunter la chaussée. Mariannick Mercure précise que sa demande de pétition doit être appuyée par un député provincial avant d’être mise en ligne sur le site Internet de l’Assemblée.

De son côté, Camille Desjardins dit avoir envoyé sa pétition (Nouvelle fenêtre) à des députés de Québec solidaire afin qu’ils l’appuient. Il attend toujours une réponse.

Avec les informations d’Élyse Allard

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !