•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Le réseau de la santé est aux aguets en Nouvelle-Écosse

Déplacement d'un patient à l'hôpital

Il y avait 166 employés de la Régie de la santé de la Nouvelle-Écosse en isolement préventif lundi en raison de la COVID-19.

Photo : CBC

Radio-Canada

La Nouvelle-Écosse rapporte un nombre record de cas actifs de la COVID-19 et une hausse des hospitalisations, ce qui fait craindre le pire au sein du système de santé provincial.

Il y avait lundi 146 malades de plus dans la province, ce qui a fait grimper le nombre de cas actifs à 943. Quarante-deux personnes sont hospitalisées, dont huit aux soins intensifs.

Le médecin hygiéniste en chef, le Dr Robert Strang, a indiqué lundi lors d’une conférence de presse que les patients admis à l’hôpital sont plus jeunes qu’avant, mais qu’ils sont plus malades qu’au début de la pandémie en raison des variants.

Selon le président-directeur général de la Régie de la santé de la Nouvelle-Écosse, Brendan Carr, la situation est gérable pour le moment.

Brendan Carr assis devant des drapeaux de la Nouvelle-Écosse.

Le Dr Brendan Carr, président-directeur général de la Régie de la santé de la Nouvelle-Écosse, estime que les hôpitaux de la province ont un plan pour affronter la troisième vague de COVID-19.

Photo : Gouvernement de la Nouvelle-Écosse

En entrevue à CBC, il affirme que les hôpitaux de la région centrale possèdent 12 lits dédiés aux soins intensifs, mais que ce nombre peut être augmenté à 44 si nécessaire, en réorganisant les services.

Pour le moment, il n’y a pas d’impact sur notre capacité à offrir des services, indique M. Carr.

Plusieurs travailleurs en isolement

Selon la Régie de la santé de la Nouvelle-Écosse, 12 employés de la zone centrale ont contracté la COVID-19.

Deux de ces personnes sont rétablies, ce qui laisse 10 cas actifs parmi les employés.

De plus, cinq employés sont en isolement préventif après la découverte de trois cas de COVID-19 sur leur lieu de travail.

Au total, 166 employés de la Régie sont en isolement en raison de contacts étroits avec des cas connus ou parce qu’ils éprouvent des symptômes de la maladie.

Le PDG de la Régie de la santé se fait rassurant. Il indique que ces travailleurs ne représentent qu’une fraction des 2500 employés de la région centrale.

Des opérations chirurgicales reportées

Lundi, la Régie de la santé de la Nouvelle-Écosse a annoncé une réduction des services dans tous les hôpitaux de la province.

Édifices Centennial et Victoria General en octobre 2018.

L'hôpital Queen Elizabeth d'Halifax doit reporter des opérations chirurgicales non urgentes.

Photo : Radio-Canada / Frédéric Wolf

Selon Brendan Carr, environ 500 procédures ont été reportées dans la région d’Halifax.

Seules les opérations chirurgicales urgentes seront effectuées pour l’instant. L’organisme évalue que cette réduction de services est nécessaire pour s’assurer d’avoir le personnel et les lits nécessaires pour accueillir des patients atteints de la COVID-19 qui auraient besoin de soins.

Seuls les patients dont les opérations sont reportées seront contactés, précise la Régie.

Brendan Carr explique également que les hôpitaux de la province disposent de 225 ventilateurs, un nombre jugé amplement suffisant.

Il pense qu'à court terme, ces reports n'auront pas un impact trop important.

Ça dépend vraiment combien de temps nous devrons limiter les chirurgies. Si c’est quelques semaines, ça va. Si ça perdure de 6 à 8 semaines, c’est une autre histoire, pense le PDG.

Avec les informations de CBC

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !