•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Un plan de réouverture progressive attendu mardi en Saskatchewan

Scott Moe en conférence de presse à l'Assemblée législative.

Le plan se voudrait progressif, selon le premier ministre Scott Moe, et se fera en fonction de la vaccination dans les différentes régions de la province. (archives)

Photo : La Presse canadienne / Michael Bell

Radio-Canada

Le premier ministre de la Saskatchewan, Scott Moe, a affirmé en point de presse lundi que les détails du plan d’allègement des mesures sanitaires, en fonction du taux de vaccination dont le seuil reste à fixer, devraient être annoncés mardi.

Scott Moe a indiqué que la vaccination va affecter ce qu’il est possible ou non de faire au sein des communautés au cours des prochaines semaines.

Mardi, la prise de rendez-vous pour se faire vacciner s'ouvrira aux personnes de 37 ans et plus.

Les plans de sortie de crise d’autres pays pourraient notamment inspirer le gouvernement provincial.

Au Royaume-Uni par exemple, tout n’a pas été rouvert d’un coup en atteignant un certain seuil de vaccination. Il faut faire ça de manière progressive.

Une citation de :Scott Moe, premier ministre de la Saskatchewan

Mais la réalisation de ces annonces attendues mardi va dépendre de la volonté de la population à se faire vacciner, a averti Scott Moe.

Pour l’opposition, ce seuil de vaccination doit jouer un rôle majeur dans les mesures qui seront prises.

Le chef du Nouveau Parti démocratique (NPD) de la Saskatchewan, Ryan Meili, indique cependant que d’autres facteurs doivent être pris en compte comme les hospitalisations.

Pas de restrictions de déplacements vers l’Alberta

L’Alberta connaît une montée significative des cas dernièrement en enregistrant notamment un nombre record d’infections samedi, avec 2433 nouveaux cas de COVID-19 et 22 504 cas actifs dans la province.

Malgré un trafic soutenu entre les deux provinces, Scott Moe a indiqué qu’il n’y avait pas de mesures en vue pour ralentir les déplacements, soulignant que la Saskatchewan se concentre sur la vaccination.

De son côté, le NPD a proposé que certaines mesures soient prises en considération.

J’aimerais qu’il y ait une évaluation des risques de la part des autorités sanitaires sur les voyages interprovinciaux avec l’Alberta et leur impact sur les cas de COVID-19.

Une citation de :Ryan Meili, chef du NPD

L’Autorité de la santé de la Saskatchewan a averti jeudi que les voyages intra et interprovinciaux alimentent la transmission de la maladie et facilitent la prolifération des variants du coronavirus.

Avec les informations de Guy Quenneville

Découvrez-vous comment fonctionnent les vaccins contre le SRAS-CoV-2.

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !