•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
Un homme dans une voiture reçoit son vaccin.

Le site de vaccination à l'auto ouvrira ses portes le 17 mai.

Photo : Radio-Canada / Ivanoh Demers

Le ministre de la Santé, Christian Dubé, a annoncé mardi matin l’ouverture en mai d’un service de vaccination à l’auto qui sera situé sur le site de l’aéroport Pierre-Elliott-Trudeau, à Montréal.

Le site de vaccination ouvrira ses portes le 17 mai. Il fonctionnera sur rendez-vous et sera ouvert de 8 h à 20 h, sept jours sur sept.

Après une période de rodage, il n’est cependant pas exclu que les heures d’ouverture soient étendues et que les gens puissent même être vaccinés sans rendez-vous.

Pour commencer, j’aime mieux faire un exercice de régularité. On a une préoccupation que ce soit fluide, on essaie de minimiser les files d’attente, a expliqué le ministre.

Pleinement fonctionnel, le site devrait permettre de vacciner jusqu’à 4000 personnes par jour.

Par ailleurs, Christian Dubé songe déjà à mettre en place d’autres endroits du genre. Je ne serais pas surpris qu’on en fasse ailleurs, a-t-il commenté.

Québec considère que les avantages de la vaccination à l’auto sont multiples, notamment parce qu’elle exige moins de ressources humaines.

Elle donne de plus la possibilité d’amener sur un site de vaccination plusieurs personnes de la même bulle dans le confort, et permet aux vaccinateurs de garder une plus grande distanciation physique avec ceux-ci. Elle facilite également l’accessibilité aux personnes à mobilité réduite.

75 % des 55 à 59 ans vaccinés

Christian Dubé et Chantal Rouleau à côté d'une voiture contenant deux passagers.

Le ministre de la Santé, Christian Dubé, accompagné de Chantal Rouleau, ministre responsable de Montréal, a fait cette annonce mardi matin sur le site de l’aéroport Pierre-Elliott-Trudeau.

Photo : Radio-Canada / Ivanoh Demers

Le ministre Dubé continue à encourager les gens à aller se faire vacciner. La vaccination va bien, mais il ne faut pas lâcher, a-t-il lancé.

Il a indiqué qu’à l’échelle de la province, déjà 75 % du groupe des 55 à 59 ans ont été vaccinés, mais que cet objectif n’a pas encore été atteint dans la région de Montréal.

À Montréal, il y a encore 10 000 personnes qui pourraient se faire vacciner pour qu’on atteigne notre cible, précise-t-il.

La population québécoise semble donc en grande majorité adhérer à l’idée de la vaccination. Lundi seulement, 160 000 personnes ont pris un rendez-vous dans ce but.

En fait, selon les dernières données mises à jour par Québec, 37,2 % de la population québécoise est maintenant vaccinée.

La campagne devrait donc continuer sans heurts si les livraisons de vaccins continuent comme prévu.

Pour le moment, tout va bien de ce côté. Les doses de Moderna attendues sont arrivées et seront réparties dans les pharmacies, et 450 000 doses du vaccin de Pfizer sont arrivées dans les derniers jours.

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !