•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Un autre projet immobilier suscite une opposition citoyenne à Sherbrooke

Un employé dépose deux planches de deux par quatre sur un chariot élévateur.

(archives) un travailleur de la construction.

Photo : La Presse canadienne / DARRYL DYCK

Radio-Canada

Un projet résidentiel sur le chemin Saint-Roch à Sherbrooke suscite l’opposition de plusieurs résidents habitant dans le secteur.

La Ville de Sherbrooke indique avoir reçu 44 lettres d’un groupe composé de 49 citoyens qui s’opposent au projet.

Le promoteur est actuellement en démarche pour que le Règlement de zonage et de lotissement soit modifié pour permettre la concrétisation de son projet.

Selon la municipalité, le promoteur souhaite y construire des habitations multifamiliales d’un maximum de huit logements entre le chemin Saint-Roch Sud et la rue Bergeron.

Le rapport de consultation des citoyens produit par la Ville fait état des préoccupations des citoyens qui jugent que le projet est incompatible avec le secteur. [le projet] entraînerait des nuisances qui auraient des impacts négatifs dans le milieu. Les deux nuisances énumérées concernent l’intimité des résidents qui serait affectée par la hauteur des habitations projetées et l’augmentation de la circulation automobile, peut-on lire dans le rapport.

Le conseiller municipal Paul Gingues a réclamé une révision des façons de faire lors de la séance du conseil municipal du 3 mai. Il estime qu’il serait pertinent que les promoteurs organisent des soirées d’information pour les citoyens.

Les citoyens pourront sous peu demander la tenue d’un référendum pour bloquer le projet

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !