•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Moment Factory : Sherbrooke aura son installation lumineuse l’hiver prochain

Une personne regarde une projection lumineuse.

Le projet Terra Lumina, de Moment Factory, à Toronto (archives)

Photo : Moment Factory Terra Lumina

Radio-Canada

Malgré l’opposition de certains conseillers municipaux, le projet d’installation lumineuse éphémère concocté par l’entreprise Moment Factory a obtenu le feu vert du conseil municipal.

Sherbrooke investira donc 615 000 $ pour la concrétisation du projet au parc Jacques-Cartier. Les installations seront érigées pour une période de quatre semaines en décembre 2021.

Ça vise à renforcer le pouvoir attractif de Sherbrooke et des Cantons-de-l’Est en période hivernale.

Une citation de :Denis Bernier, directeur général de Destination Sherbrooke

Une allée immersive sera aménagée dans une partie du parc et des jeux interactifs seront mis à la disposition des visiteurs. Finalement, une zone détente sera déployée dans un autre secteur du parc. Ce lieu pourra être utilisé pour la tenue de certaines activités collectives.

Selon le directeur général de Destination Sherbrooke, Denis Bernier, il n’existe pas de projets similaires dans les Cantons-de-l’Est. Il y a peu de propositions qui s’offrent sur le territoire du Québec durant la période des Fêtes, a-t-il expliqué lors de la séance du conseil municipal.

Les promoteurs martèlent qu’il y aura des retombées locales

Le directeur de Commerce Sherbrooke, Charles-Olivier Mercier, estime qu’il pourrait y avoir des retombées intéressantes pour des entreprises d’ici. Les maillages sont possibles, selon nous, dès cette année, a-t-il souligné.

Un point de vue partagé par le directeur du Bureau de coordination du développement économique à la Ville de Sherbrooke, Philippe Cadieux. [On veut] s’assurer que le projet soit pérenne, intéressant et qu’il y ait des retombées pour différents milieux de Sherbrooke, a-t-il déclaré.

Cette nouvelle installation multimédia interactive lumineuse jumelée à d’autres projets du temps des Fêtes comme le marché de Noël du Marché de la gare permettra, selon les instigateurs du projet, de faire de Sherbrooke une destination Noël.

Certains conseillers s’opposent

Le maire Steve Lussier fait partie des 11 élus qui ont voté en faveur du projet. Ça va nous amener à un autre niveau, complètement, a-t-il déclaré lors de la séance du conseil municipal. On va aussi faire travailler des gens d’ici.

Une position partagée par le conseiller Vincent Boutin. Pour les familles, une activité gratuite comme cela au cœur de la ville, tout le monde va y trouver son compte, a-t-il mentionné.

Pour ceux qui ont vu des spectacles de Moment Factory, c’est vrai qu’on est émerveillé et ça va être gratuit pour tous.

Une citation de :Steve Lussier, maire de Sherbrooke

Les conseillers Paul Gingues, Marc Denault et Évelyne Beaudin ont voté contre le projet, jugeant qu’il ne s’agit pas de l’investissement le plus judicieux pour appuyer les artistes, organismes et entreprises de la ville. Je ne vois pas en quoi le milieu culturel d’ici est mis à profit dans ce projet, a déploré le président du comité de la culture de la Ville, Paul Gingues.

On va dépenser beaucoup d’argent pour flasher pendant quatre semaines.

Une citation de :Évelyne Beaudin, conseillère municipale

Notre budget n’est pas illimité, on fait des choix, a souligné la conseillère Évelyne Beaudin. Nécessairement, on donne à un et on ne donne pas à l’autre. En mettant 615 000 $ pour Moment Factory, on ne peut pas donner 615 000 $ à l’industrie touristique et culturelle locale.

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !

Divertissement