•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Une consultation nationale pour améliorer la représentation des personnes noires à l’écran

Des personnes de groupes sous-représentés au cinéma prendront part à la consultation.

Un caméraman filme une jeune mère noire qui tient son enfant dans ses bras.

L'objectif de la démarche est de fournir une série de balises afin de produire des contenus plus représentatifs et moins stéréotypés.

Photo : iStock / Anna Frank

Radio-Canada

Le Bureau de l’écran des Noirs, une organisation canadienne qui vise à accroître la portée des histoires et des œuvres des personnes noires, entame une série de consultations qui mèneront à la rédaction de recommandations pour l’industrie cinématographique.

L’organisation sans but lucratif, qui peut compter sur le soutien de Téléfilm Canada et l’aide du Fonds Bell, mènera des entrevues individuelles et animera des groupes de discussion virtuels en français et en anglais de mai à septembre 2021.

Des personnes de groupes sous-représentés au cinéma prendront part à la consultation afin de déterminer comment elles veulent être vues et incarnées à l’écran, indique un communiqué conjoint de Téléfilm Canada et du Bureau de l’écran des Noirs. Des représentants et représentantes de l’industrie cinématographique participeront également à la consultation.

L’approche intersectionnelle privilégiée lors de démarche cherchera à déterminer comment plusieurs formes de discrimination peuvent se renforcer entre elles lors de la production de contenus pour la télé ou le cinéma.

Intitulée Être vu, la consultation a pour objectif de conseiller les membres de l’industrie quant à la manière de travailler avec des communautés autres que la leur et de leur fournir une série de balises afin de produire des contenus plus représentatifs et moins stéréotypés, selon ce que précise le communiqué.

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !