•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Yukon : l’énergie solaire est arrivée à Old Crow

Des panneaux solaires dans la neige.

Des panneaux solaires tests à Old Crow avant que le projet d'énergie renouvelable ne débute.

Photo : ATCO

Le parc solaire d'Old Crow, dans le nord du Yukon, produit désormais de l'énergie 14 heures par jour, qu'il fasse soleil ou non. Avec les jours qui commencent à rallonger, le parc solaire produira de l'énergie pendant plus longtemps chaque jour.

D'ici juillet, un système de stockage d'énergie sur batteries sera installé et le projet sera alors complété.

Une fois en pleine exploitation, le parc solaire pourra répondre aux besoins en énergie de la Première Nation Vuntut Gwitchin les jours ensoleillés d'été et la production d'électricité au diesel cessera. Le diesel prendra la relève quand les heures d'ensoleillement seront insufisantes pour combler les besoins de la communauté.

Le projet solaire d’Old Crow offre à notre Première Nation l’occasion de tirer parti de ces technologies qui incarnent nos valeurs gwich’in de vivre en équilibre avec notre terre à perpétuité.

Une citation de :Dana Tizya-Tramm, chef de la Première Nation Vuntut Gwitchin

Une fois pleinement en exploitation, la quantité de carburant diesel utilisée pour la production d'électricité sera réduite de 190 000 litres par an.

Du coup, les émissions annuelles de dioxyde de carbone vont chuter de 750 tonnes, soit l'équivalent de 160 voitures en moins sur les routes.

Un tandem diesel - solaire

Dans cette première étape de la mise en service, les panneaux photovoltaïques fonctionnent à environ 12 % de leur capacité, afin d'éviter toute perturbation de la stabilité du réseau électrique d'Old Crow. Jay Massie, vice-président pour le développement du Nord et des Relations autochtones de la compagnie d'électricité ATCO Electric, explique qu’il s’agit d’un système en tandem (diesel et énergie solaire).

Il n'y a pas autant de soleil en hiver. Donc, la centrale électrique existante continuera à maintenir le système électrique comme il l'a toujours fait.

Une citation de :Jay Massie, ATCO Electric

Mais l’été, lorsque la production d'énergie renouvelable est à son apogée, la centrale fonctionnera au ralenti et se déconnectera de sorte que l'énergie renouvelable va alimenter réellement la communauté à elle seule.

Des panneaux solaires dans la toundra.

La ferme solaire du village de la Première Nation Vuntut Gwitchin d'Old Crow représente un exemple pour le virage en énergie verte du Yukon.

Photo : Caleb Charlie

Des coûts limités

Avec ce système en tandem, l’alimentation en énergie solaire compense le prix du carburant qui aurait été utilisé pour alimenter la communauté en électricité. Par conséquent, soutient M. Massie, la production renouvelable est payée de la même manière par ATCO, qu'il lui en coûterait pour alimenter la communauté avec la centrale électrique qui carbure au diesel.

Annuellement, 75 % de l'électricité provient d’ATCO et 25 % de l'énergie renouvelable. Ce rapport demeure le même, peu importe l’énergie principalement utilisée. Par ailleurs, l'énergie renouvelable est maintenant payée au même prix qu'il en coûterait pour produire de l'électricité au diesel. Du coup, cela n’a aucune incidence que ce soit sur le coût de l'électricité pour les consommateurs ou sur les revenus d’ATCO Electric, affirme le vice-président.

Un panneau souhaitant la bienvenue à Old Crow.

Le gouvernement de la Première Nation Vuntut Gwitchin estime que le parc solaire d'Old Crow permet de respecter la terre et ses traditions tout en créant des opportunités pour les générations futures.

Photo : Leonard Linklater/CBC

Une collaboration multiple

Jay Massie souligne le travail acharné de plusieurs acteurs pour en arriver à ce parc solaire, premier du genre sur le territoire. Selon lui, la Première nation Vuntut Gwitchin a fait un excellent travail pour piloter l'ingénierie du projet, décider où il allait être, sa taille et s'assurer d’obtenir l’appui de la communauté. Le tout a été soutenu par le gouvernement du Yukon qui vise ne dépendre quasiment que de l'énergie verte.

De son côté, la Première Nation Vuntut Gwitchin salue la collaboration de la société privée d’électricité ATCO en soulignant notamment la minimisation des impacts d’un tel projet sur ses terres.

Un projet prometteur pour les communautés éloignées

ATCO Electric travaille avec trois autres communautés isolées du Yukon et espère que ce genre d’infrastructures se multipliera. Et avec ce premier projet qui a jeté les bases, Jay Massie croit que des parcs solaires similaires requerront moins de temps à construire : un an et demi à deux années.

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !