•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Vaccination: des milliers d'Ottaviens en file virtuelle pour prendre rendez-vous

Un gros plan d'un affiche indiquant une clinique d'immunisation. En arrière-plan, des personnes âgées font la file.

La campagne de vaccination se poursuit à Ottawa (Archives).

Photo : Radio-Canada / Jonathan Dupaul

Radio-Canada

La prise de rendez-vous pour se faire vacciner contre la COVID-19 est maintenant ouverte à certains résidents d'Ottawa âgés de 18 ans et plus. Mais l'obtention d'un rendez-vous n'est pas chose facile.

Depuis lundi, les résidents qui habitent dans certaines zones chaudes de la capitale nationale peuvent prendre rendez-vous pour obtenir leur première dose du vaccin contre la COVID-19. Ces zones ont préalablement été déterminées par le gouvernement provincial.

Pour l'instant, les résidents des quartiers Ledbury-Heron Gate-Ridgemont, Emerald Woods- Sawmill Creek, Hunt Club Est-Ouest ainsi que Greenboro-Est et qui sont âgés de plus de 18 ans, peuvent prendre rendez-vous, selon le site de Santé publique Ottawa (SPO).

Malgré cette offensive ciblée, il faut être patient pour obtenir un rendez-vous en ligne.

Lundi matin, la famille Manzer avait préparé ses deux ordinateurs pour y parvenir.

William Manzer et sa conjointe se sont dits heureux de pouvoir se faire vacciner, mais leur joie a rapidement fait place au découragement devant les dizaines de milliers de personnes en attente d'un rendez-vous.

Vous arrivez en ligne et vous voyez le nombre [de personnes en file] et c'est vraiment décourageant, a indiqué William Manzer, un résident d'un des quartiers ayant été ciblés par le gouvernement provincial.

M. Manzer est tout de même parvenu à obtenir un rendez-vous dans une dizaine de jours pour lui et sa conjointe, mais il lui aura fallu attendre plus d'une heure.

Questionné sur ses sentiments après l'obtention de son rendez-vous, ce dernier a avoué qu'il avait un avis mitigé.

Nous avons le temps et le privilège d'accéder au vaccin.

Une citation de :William Manzer, résident d'Ottawa

S'il est soulagé d'être bientôt immunisé, M. Manzer se sent aussi coupable du privilège et du temps qu'il a pour s'inscrire. Les doses de vaccins sont de véritables trésors dans les quartiers durement touchés par la pandémie, comme le sien.

Dès jeudi, toutes les personnes âgées de 50 ans et plus, tous quartiers confondus pourront aussi prendre rendez-vous.

Engouement marqué pour la vaccination

En quatre heures, près de 140 000 rendez-vous ont été réservés en Ontario. Le directeur général des Services d'urgence d'Ottawa, Anthony Di Monte a indiqué que cela n'était pas étonnant.

Chaque fois qu'on ouvre pour un nouveau groupe, c'est souvent ce qui arrive. Tout le monde essaie de le rejoindre et ça a occasionné des retards partout en Ontario, a-t-il commenté.

S'il reconnaît ces inconvénients, le maire d'Ottawa, Jim Watson, s'est dit satisfait de la campagne de vaccination.

Pour le moment, je suis content que la plupart des personnes qui ont besoin du vaccin soient capables de recevoir un vaccin.

Une citation de :Jim Watson, maire d'Ottawa

M. Di Monte a aussi fait valoir qu'on ne devrait pas manquer de doses à Ottawa, puisque la Ville vient d'en recevoir des dizaines de milliers.

Un autre 80 000 doses, donc ces 80 000 rendez-vous ont été mis dans le système provincial, donc ça va aller, a-t-il précisé.

Deux nouveaux centres de vaccination à Ottawa

Un nouveau centre de vaccination a été ouvert au Centre de conférences Infinity, tout près de l’aéroport international d’Ottawa.

Les personnes qui souhaitent recevoir le vaccin peuvent désormais sélectionner cet emplacement, lorsqu'elles prennent leur rendez-vous en ligne ou par téléphone.

Mardi et jeudi seulement, une autre clinique, au centre communautaire d'Overbrook, vaccinera jusqu’à 500 personnes âgées de 18 ans et plus.

Le conseiller municipal du quartier Rideau-Rockcliffe, Rawlson King, en a fait l’annonce sur sa page Facebook, lundi.

De 9 h à 19 h, les résidents du quartier pourront se présenter au centre sans rendez-vous, mais il leur faudra une preuve de résidence en main.

Ces deux quartiers ont été ciblés, car la transmission y est assez élevée.

Avec les informations d'Antoine Trépanier et d'André Dalencour

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !