•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

De nouvelles peintures murales pour sept communautés au Manitoba

Une illustration montrant des femmes autochtones qui dansent.

Une illustration de Storm Angeconeb, qui sera chargée d'élaborer la peinture murale à Pilot Mound.

Photo : Storm Angeconeb

Radio-Canada

Le Manitoba annonce que sept communautés, dont deux Premières Nations, recevront une peinture murale dans le cadre des célébrations du 150e anniversaire de la province, qui ont été bouleversées par la pandémie de COVID.

Le Manitoba a célébré le 150e anniversaire de son adhésion à la fédération canadienne l’an dernier, mais les événements ont été repoussés à 2021 en raison de la pandémie. Le programme Murale 150 devait offrir une œuvre d’art subventionnée à cinq villes.

Finalement, le programme a été étendu à sept communautés, et celles-ci n’ont pas dû contribuer au financement des murales. Les oeuvres seront réalisées dans le cadre du festival de murales et de culture Wall-to-Wall.

Synonym Art Consultation, l’un des organisateurs du festival, mettra les collectivités en contact avec des artistes contemporains du Manitoba afin d’élaborer les murales.

Les communautés choisies et leurs artistes respectifs :

  • Falcon Lake — artiste : Kyla Quiring
  • Flin Flon — artiste : à venir
  • Gimli — artiste : Anthony Nelson
  • Pilot Mound — artiste : Storm Angeconeb
  • Première Nation de Norway House — artiste : Kris Snowbird
  • Première Nation de Roseau River — artiste : Niamh Dooley
  • Le Pas — artiste : Ashley Tower

Qui aurait dit que la COVID pouvait changer un programme pour le mieux? Nous sommes ravis de diffuser l’art auprès d’un plus grand nombre de collectivités, sans qu’il leur en coûte un sou, affirment les coprésidents de Manitoba 150, Monique LaCoste et Stuart Murray, dans un communiqué.

Les résidents de ces villes côtoieront la beauté et l’art au quotidien et auront de nouvelles occasions de partager leur histoire et leur culture, ajoutent-ils.

La ministre des Sports, de la Culture et du Patrimoine, Cathy Cox, déclare qu’il s’agit d’un programme stimulant et un legs formidable pour la province. Cela témoigne vraiment de la résilience des Manitobains et de notre amour pour l’art public, poursuit-elle.

Le festival Wall-to-Wall a été étendu à des régions situées à l'extérieur de Winnipeg, avec un projet pilote en 2019. Il s’agit, selon le cofondateur et co-commissaire de Synonym Art Consultation, Andrew Eastman, d’améliorer l’accès à l’art public pour tous les Manitobains.

Les artistes n'ont pas besoin de se déplacer dans les communautés pour élaborer les murales.

Avec les informations de Thibault Jourdan

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !