•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Le quad est de plus en plus populaire

Des VTT de type «côte à côte»

Le reportage de Catherine Bouchard

Photo : Radio-Canada / Lynda Paradis

Radio-Canada

Les quads sont très populaires cette année en Mauricie-Centre-du-Québec. Pour réussir à avoir un de ces véhicules récréatifs, les consommateurs peuvent attendre entre quatre et 12 semaines.

C'est assez important les ventes qu'on a dans le domaine récréatif, se réjouit Alain Roy. Le propriétaire de Motosport 4 saisons a vu les ventes de quads augmenter de 15 %.

Les changements d’habitudes dus à la pandémie ont été profitables pour son entreprise. Beaucoup de monde a acheté des chalets, ont acheté des terres ces derniers mois, c'est ce qu'on constate beaucoup. Alors l'affluence de l'acquisition de ces nouveaux véhicules-là est créée par cet achalandage-là, explique monsieur Roy.

Fort achalandage dans les sentiers

Le club de quad Mauricie compte 300 nouveaux membres cette année. Le président du club estime qu’il est plus difficile de faire la surveillance des sentiers. Les casques, les lumières, ces choses-là, la vignette, on le voit par les interventions de nos agents de sentier que c'est un petit peu plus difficile, précise Pascal Auger.

Le club de quad Mauricie appelle au civisme des quadistes. Alors que 90 % des sentiers passent sur des terrains privés en Mauricie, le respect des règles est primordial.

Pascal Auger croit que cet engouement n'est qu'un début et estime que la pratique continuera de gagner en popularité. Je pense qu'avec les années, ça ne peut qu'évoluer encore. Les sentiers, on fait de plus en plus de grandes distances, explique le président du club. Il souhaite que les amateurs de quads puissent avoir accès à de plus grands secteurs, et même à pouvoir faire le tour de la province.

Avec les informations de Catherine Bouchard

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !