•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

COVID-19 : des chiffres en baisse, mais toujours trop d'hospitalisations en C.-B.

La médecin hygiéniste en chef, Dre Bonnie Henry et le ministre de la Santé, Adrian Dix lors qu'un point de presse.

La médecin hygiéniste en chef, Bonnie Henry et le ministre de la Santé, Adrian Dix, encouragent la population à se faire vacciner.

Photo : Radio-Canada / Mike McArthur

La courbe des cas de COVID-19 se résorbe progressivement en Colombie-Britannique alors que la province a enregistré 2174 nouveaux cas ces trois derniers jours portant le total de cas actifs à 7327.

Les autorités de la santé déplorent cependant le décès de 15 personnes depuis vendredi.

La grande majorité des nouveaux cas se trouvent dans la région de la vallée du Fraser avec 1509 enregistrés ce week-end. La région a également le plus grand nombre de cas actifs dans la province.

Lentement, mais sûrement, la transmission des cas diminue dans les communautés, indique la médecin hygiéniste en chef, Bonnie Henry, qui encourage d’un même souffle la population à respecter les mesures sanitaires afin que cette tendance se maintienne.

Le taux d'hospitalisation et la pression sur le système de santé demeurent trop élevés [...] même si le nombre d'hospitalisations a diminué depuis vendredi, a toutefois martelé le ministre de la Santé, Adrian Dix.

Lundi, 474 Britanno-Colombiens étaient hospitalisés en raison de complications liées à la COVID-19, dont 176 aux soins intensifs.

Au mois de mai, la province s’attend à recevoir plus d’un million de doses de vaccin Pfizer-BioNTech et Moderna ce qui permettra, selon la Dre Henry, à toute personne admissible d’obtenir une première dose d’ici le 1er juillet.

Une augmentation du nombre de doses permettra aussi de raccourcir le délai entre la première et la seconde dose pour une partie de la population, il est actuellement de quatre mois.

Depuis le début de la campagne de vaccination, 1 877 330 doses de vaccin ont été administrées en Colombie-Britannique. De ce nombre, 91 731 sont des secondes doses.

Même si la majorité de la population devrait recevoir une première dose de vaccin d’ici la fête du Canada, la Dre Bonnie Henry indique qu’il ne faut pas s’attendre à voir de grands rassemblements ni d’événements d’envergure cet été. Les petits rassemblements pourraient cependant être tolérés.

Les autorités de la santé suivent également les études en cours à travers le monde concernant la combinaison de deux vaccins différents et leur efficacité. Une personne pourrait donc recevoir une première dose de vaccin AstraZeneca-Oxford et une seconde dose de vaccin Pfizer-BioNTech et vice-versa dépendamment des résultats obtenus notamment par les chercheurs britanniques.

Il se peut que le fait de recevoir une seconde dose d’un différent vaccin déclenche une meilleure réponse immunitaire, mais nous ne le savons pas encore, explique la Dre Bonnie Henry.

Les résultats de cette étude devraient être disponibles d’ici la fin mai, souligne Bonnie Henry.

La province encourage les Britanno-Colombiens âgés de 18 ans et plus à s’enregistrer afin d’être informés dès qu’il sera possible de se faire vacciner.

Cette semaine, les personnes âgées de plus de 50 ans pourront aussi prendre rendez-vous afin d’obtenir une première dose de vaccin.

Notre dossier COVID-19 : ce qu'il faut savoir

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !