•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

COVID-19 : baisse significative des cas actifs dans le Nord de l’Ontario

Une femme marche dans une rue de Timmins avec un parapluie. Elle porte un masque.

Le nombre de cas actifs de COVID-19 est particulièrement en baisse dans la région de Timmins, mais la région demeure un des points chauds du Nord de l'Ontario. (Archives)

Photo : Radio-Canada / Jimmy Chabot

Radio-Canada

Le nombre de cas actifs de COVID-19 dans le Nord de l’Ontario tombe sous la barre des 400 pour la première fois depuis le 18 février, alors que les bureaux de santé publique de la région ont fait état lundi de 40 nouvelles infections, 95 guérisons et 1 décès.

Les plus fortes baisses de cas actifs ont été signalées par le Bureau de santé Porcupine (-30), le Bureau de santé du Nord-Ouest (-13) et Santé publique Algoma (-10).

Le Bureau de santé Porcupine offrira par ailleurs mardi des tests de dépistage de la COVID-19 aux clients et au personnel du refuge Living Space, à Timmins, à la suite d'une éclosion déclarée le 27 avril.

Le Bureau de santé du district de Thunder Bay (-6) compte maintenant moins de 50 cas actifs.

Le nombre de cas actifs demeure inchangé dans le district de Timiskaming par rapport à dimanche, avec 5 nouveaux cas et autant de guérisons.

Le Bureau de santé du district de North Bay-Parry Sound (+2) et Santé publique Sudbury et districts (+1) ont enregistré une légère hausse des cas actifs.

Santé publique Sudbury et districts a annoncé un 28e décès lié à la COVID-19 sur son territoire.

Au total, 133 résidents du Nord de l’Ontario sont décédés des suites de la COVID-19 depuis le début de la pandémie.

Le nombre de nouveaux cas hebdomadaires est en baisse depuis quelques semaines dans le nord ontarien, après un sommet de 627 cas lors de la semaine du 7 au 13 mars.

Dans un communiqué, Santé publique Sudbury et districts et la Police provinciale de l’Ontario rappellent aux résidents de la région l’importance de suivre les mesures sanitaires.

Si les gens continuent de violer la loi et de faire fi des mesures sanitaires, la pandémie se prolongera et continuera d’augmenter le nombre de personnes malades dans notre communauté, peut-on lire dans le communiqué.

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !