•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Plus de 110 étudiants veulent s'inscrire à l'UOF

Affiche près d'un immeuble sur lequel on peut lire UOF, université de l'Ontario français.

La rentrée à l'UOF est toujours prévue en septembre 2021.

Photo : Radio-Canada

Plus d’une centaine d’étudiants ont demandé à s’inscrire aux programmes de l’Université de l’Ontario français (UOF).

En tout, l'UOF a reçu 113 demandes d'admission en date du 30 avril. L’institution ouvrira ses portes en septembre.

L’UOF précise que 18 % des demandes proviennent d’élèves inscrits dans des écoles secondaires de la province et 82 % d’élèves d’écoles secondaires hors de l’Ontario et hors du Canada.

Le nombre d’admissions continue de progresser au fil des semaines, précise Élodie Grange, responsable des communications à l’UOF.

L'UOF n'avait reçu que 19 demandes d'admission en janvier.

Mme Grange rappelle que le processus de recrutement des étudiants a débuté en octobre 2020, lorsque les programmes ont été approuvés par le ministère des Collèges et Universités.

L’approbation ministérielle des programmes a en effet été tardive dans ce dossier. L’université tente depuis de rattraper le retard, n’ayant pas pu participer à des foires de recrutement au sein des écoles secondaires franco-ontariennes.

Depuis, les membres de l’équipe de l’UOF ont participé à de nombreuses foires et forums virtuels comme par exemple les foires ÉduCanada en Europe et Afrique de novembre dernier et la foire provinciale des destinations postsecondaires en Ontario aussi en novembre dernier. L’UOF a également été à plusieurs reprises à la rencontre de tous les conseils scolaires de langue française de l’Ontario, souligne Mme Grange.

Fin février, l’institution a accueilli les professeurs responsables des quatre baccalauréats offerts dès la rentrée automnale.

Ce même mois, le recteur André Roy avait annoncé sa démission. La direction intérimaire est depuis assurée par Denis Berthiaume et Édith Dumont.

L'UOF vise toujours 200 inscriptions pour sa première cohorte de 2021.

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !