•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

L’Alberta a connu une baisse importante de son PIB en 2020

Une moissonneuse-batteuse dans un champ transfère du grain vers un camion.

Malgré un recul important de l'économie, le secteur de l'agriculture a tiré son épingle du jeu en Alberta en 2020.

Photo : Reuters / MIKE STURK

Radio-Canada

L’Alberta a connu une baisse de son produit intérieur brut de 8,2 % en 2020, le recul le plus important de toutes les provinces canadiennes, selon des données publiées lundi par Statistique Canada.

D'après l’organisme fédéral, cette diminution est la plus forte baisse parmi les provinces et son quatrième repli annuel en 12 ans.

Le PIB du Canada a connu un recul de 5,3 % en 2020 en raison notamment de la pandémie.

En Alberta, Statistique Canada note que les industries productrices de biens ont vu un recul de -10,1 %, tandis que les industries productrices de services ont enregistré une diminution de -7,0 % dans la province.

Dans son analyse, l’organisme note que l'extraction de pétrole et de gaz a fléchi de 6,4 % sous l'effet de la faible demande et de l'offre excédentaire de pétrole sur les marchés mondiaux. L'extraction de sables bitumineux a fléchi de 5,6 %, ce qui représente la première baisse dans cette industrie depuis 2007.

Des tiges de pompage sur des puits de pétrole dans un champ au sud de Peace River, en Alberta. Octobre 2019.

Le secteur de l'énergie a été touché par le ralentissement lié à la pandémie en 2020.

Photo : Radio-Canada / Axel Tardieu

Les activités de soutien à l'extraction pétrolière et gazière ont diminué de 40,8 %. La construction a reculé de 12 %, et l'activité était en baisse pour une troisième année consécutive. La diminution a été en grande partie attribuable au recul important observé dans les travaux de génie et autres activités de construction, pour lequel l'Alberta a contribué à plus de la moitié de la baisse nationale.

Statistique Canada note également que les autres groupes incluant la fabrication (-9,8 %), les raffineries de pétrole (-14,3 %), la fabrication de machines (-23,2 %) et la fabrication de produits métalliques (-22,0 %) ont tous connu des reculs.

Si le commerce de gros et de détail et le transport par camion et par train ont aussi connu des reculs, le secteur de la finance et des assurances a progressé en revanche de 5,5 %, note Statistique Canada.

Le secteur des cultures agricoles a aussi augmenté de 8,9 %, sous l'effet de la hausse de la demande et de la production du cannabis autorisé.

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !