•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

L’Alberta limite les tests de dépistage de variants à des groupes spécifiques

Une technicienne de laboratoire complète un test de dépistage.

Le système actuel traite 17 000 tests par jour. La plupart des patients reçoivent leurs résultats dans un délai de 24 à 48 heures, selon Services de santé Alberta.

Photo : Ben Nelms/CBC

Radio-Canada

À compter de lundi, l'Alberta limite les tests de dépistage des variants de la COVID-19 à des groupes spécifiques. La province justifie ce changement par une augmentation importante des tests de dépistage du SRAS-CoV-2 et une augmentation rapide du taux de positivité.

La province affirme que cette décision est nécessaire afin de pouvoir maintenir les délais ciblés pour obtenir un résultat à un test de dépistage, car autrement il y a risque de dépasser la capacité des laboratoires.

Dans un bulletin publié le 30 avril, Services de santé Alberta (AHS) indique que les dépistages des variants du SRAS-CoV-2 sont désormais limités aux patients hospitalisés, incluant ceux aux soins intensifs, aux personnes infectées impliquées dans une éclosion, aux travailleurs de la santé et aux personnes qui ont récemment voyagé à l'étranger.

L’organisme ajoute que les tests de dépistage des variants de la COVID-19 servent d’outils de surveillance et non de test de diagnostic et que les résultats continueront d'être communiqués aux médecins et à la santé publique.

L'AHS indique que ce changement vise à ce que les résultats des tests de dépistage du virus soient disponibles dans un délai moyen de 24 heures.

Craig Jenne, professeur associé en microbiologie, immunologie et maladies infectieuses à l'Université de Calgary, estime qu’avec plus de 60 % des cas d'infections actuellement dus à un variant du virus en Alberta, il faut supposer que chaque infection est causée par un des virus variants.

Nous n'avons plus la capacité de tester chaque échantillon deux fois pour déterminer si une personne est infectée, puis de la soumettre à une deuxième analyse pour voir de quel variant [il s’agit], nous devons consacrer ce temps uniquement aux tests [généraux], a-t-il déclaré.

Il croit qu’avec des taux de positivité aussi élevés que 12 %, il y a beaucoup plus de cas dans la communauté que ceux que nous détectons.

L'AHS affirme que le système actuel traite 17  000 tests par jour et que la plupart des patients reçoivent leurs résultats dans un délai de 24 à 48 heures.

Avec les informations Joel Dryden

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !