•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Les EnVERTdeurs se lancent dans la permaculture à Ville-Marie

Un bâtiment sur un terrain.

Les EnVERTdeurs souhaitent ajouter des vivaces, des arbres fruitiers et des plantes aromatiques à ce terrain en friche.

Photo : gracieuseté Les EnVERTdeurs

Tanya Neveu

Transformer un terrain défraîchi en agriculture durable, c’est le défi que s’est donné le groupe citoyen Les EnVERTdeurs de Ville-Marie. Il se lance dans un projet de permaculture.

En place depuis 2018, l’organisme est composé de bénévoles qui souhaitent promouvoir un meilleur environnement et une alimentation de proximité.

Des travaux sont en cours sur un terrain de la rue Ste-Rose, adjacent au local de l’ACTIA, où des personnes en situation de handicap peuvent prêter main forte.

C’est vraiment de faire en sorte de réhabiliter un endroit et de l’agrader plutôt que de le dégrader. C’est-à-dire de le rendre de meilleur en meilleur chaque année. C’est un projet à long terme, on ne s’attend pas à faire des miracles la première année, surtout où on est. C’est vraiment un endroit dégradé, on est au nord, on va faire ce qu’on peut , conçoit le coordonnateur au projet alimentaire des EnVERTdeurs, Alex Brun.

Un projet à long terme

Des vivaces, des arbres fruitiers et des plantes aromatiques seront plantés au cours des prochaines semaines.

Le projet pourrait prendre entre cinq et sept ans avant de se concrétiser en permaculture.

D’année en année, ça va être de plus en plus productif, remettre de la biodiversité, ramener des animaux et des insectes, des pollinisateurs et faire en sorte qu’un endroit complètement vide redevienne productif , souhaite Alex Brun.

La Ville de Ville-Marie contribue financièrement à ce projet.

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !