•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

COVID-19 : Pas de séparation entre le Centre-du-Québec et la Mauricie, dit la santé publique

du personnel soignant

La clinique de dépistage de Drummondville.

Photo : Radio-Canada / Jean-François Dumas

Radio-Canada

La santé publique régionale affirme qu'il n'y aura pas de séparation entre la Mauricie et le Centre-du-Québec, quoi qu'il advienne. Encore lundi, une forte proportion des nouveaux cas de COVID-19 se retrouvaient dans les MRC de l'Érable, d'Arthabaska et de Drummond.

Ce sont 88 % des cas détectés du 26 avril au 2 mai en Mauricie-Centre-du-Québec qui se trouvaient au Centre-du-Québec. En chiffres, cette proportion représente 209 des 238 personnes infectées.

Le député de Nicolet-Bécancour, Donald Martel, rappelle que de faire passer une partie de la région seulement au rouge est complexe. C’est évident qu’il y a des déplacements très faciles, interrégionaux. C’est [à] ça qu’il faut faire attention, précise le député.

Il raconte que certains commerçants reçoivent la visite des résidents de Chaudière-Appalaches et de la Capitale-Nationale depuis que les commerces non essentiels y sont fermés. Une situation qui les inquiète pour la propagation du virus.

Pour l'instant, il n'est pas question pour la santé publique de recommander un retour en zone rouge. Les autorités estiment que la vaccination permettra de rester en zone orange tant que la situation demeure stable.

40 % de la population vaccinée

La campagne de vaccination continue de battre son plein dans la région. Le CIUSSS estime que cette semaine, plus de 40 % de la population sera vaccinée. Lundi, 53 000 rendez-vous étaient offerts aux personnes de plus de 45 ans, aux personnes atteintes de maladie chronique et aux travailleurs essentiels.

Les plages horaires sont complètes cette semaine à Trois-Rivières, Louiseville, Shawinigan, Drummondville, Victoriaville et Saint-Tite. Le CIUSSS assure que d’autres rendez-vous seront offerts au fur et à mesure que les livraisons de vaccins seront confirmées.

Avec les informations de Jonathan Roberge

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !