•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Un centre communautaire d’Ottawa reçoit près de 75 000 $ du fédéral

Deux personnes de dos assises sur un banc dans le parc Major à Ottawa en été.

Des voiles d'ombrage seront installées au-dessus des bancs et des aires de jeu du parc Plouffe, à Ottawa (archives).

Photo : Radio-Canada / Michel Aspirot

Radio-Canada

L’Association du centre récréatif Plant, situé sur la rue Somerset à Ottawa, recevra près de 75 000 $ de la part du gouvernement fédéral.

Le centre, dont une grande partie de la clientèle est constituée d'aînés, souhaite investir cet argent dans l’achat de voiles d’ombrage qui seront installés sur une partie ensoleillée de l’aire de jeu et des bancs du parc Plouffe, localisée à l’arrière du centre récréatif.

L’enveloppe du fédéral permettra aussi d'embaucher un animateur de parc, cet été, ainsi que d’acheter de l'équipement de loisirs extérieurs et des jeux.

Alors que la pandémie a isolé de nombreux aînés, la députée d'Ottawa-Centre et ministre de l’Infrastructure et des Collectivités, Catherine McKenna, espère que ces investissements permettront d’encourager les personnes âgées d’Ottawa à sortir et profiter des activités extérieures, cet été, tout en respectant les mesures sanitaires.

Catherine McKenna prend la parole devant son bureau.

Catherine McKenna est députée fédérale d'Ottawa-Centre et ministre de l’Infrastructure et des Collectivités.

Photo : Radio-Canada / Antoine Trepanier

De nombreuses personnes âgées d’Ottawa ont passé les treize derniers mois isolées de leurs amis et de leur famille, a expliqué la ministre McKenna lors d’un point de presse. Le financement fédéral du projet de l’Association récréative Plant Pool offre aux aînés l’occasion de sortir, de se réunir à l’ombre, de rencontrer de nouvelles personnes et de participer à des activités récréatives sécuritaires pour ce qui est de la COVID.

La présidente de l’Association récréative Plant Pool, Suzanne Nash, croit, quant à elle, que ces investissements sont importants et permettront aux jeunes, mais aussi aux aînés du quartier, de profiter des espaces extérieurs.

Le parc Plouffe est très important pour notre collectivité, car il est situé dans une zone à forte densité où les gens ont peu d’espace dans leur cour arrière. Le besoin d’ombre près de la structure de jeux pour enfants du parc Plouffe n’est pas nouveau, mais la pandémie a mis ce besoin encore plus en évidence, a indiqué Mme Nash. La création d’une zone ombragée sera bien accueillie par nos aînés qui sont mal desservis par les activités offertes au parc Plouffe.

Ce financement s’inscrit dans le cadre de l’Initiative canadienne pour des collectivités en santé, un programme qui prévoit d’investir 31 millions de dollars dans des projets qui encouragent l'accès aux services et aux activités de plein air de façon sécuritaire pendant la pandémie.

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !