•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Cinquième journée consécutive sans nouveau cas de COVID-19 en Abitibi-Témiscamingue

Une pancarte indique aux usagers où se rendre pour accéder à la clinique de dépistage.

Les personnes inquiètes peuvent se rendre dans une clinique de dépistage de la COVID-19 (archives).

Photo : Radio-Canada / Tanya Neveu

Radio-Canada

Aucun nouveau cas de coronavirus n’a été confirmé dans la région au cours des 24 dernières heures.

Un total de 7 cas confirmés sont actifs. L’Abitibi-Ouest et le Témiscamingue n’en ont aucun.

La santé publique indique également qu’il n’y a pas de personne hospitalisée en raison du virus.

Isolement préventif des étudiants

Le CISSS de l’Abitibi-Témiscamingue demande aux étudiants qui reviennent dans la région pour la période estivale d'observer une période d’isolement de 14 jours.

Le test de dépistage de la COVID-19 sera requis en présence de symptômes liés au virus.

Si l’étudiant respecte rigoureusement les consignes d’isolement à la maison et qu’il ne présente pas de symptômes, les personnes qui vivent avec lui peuvent poursuivre leurs activités habituelles (travail, école, garderie, etc.) si elles ne sont pas elles-mêmes visées par une consigne d’isolement, précise le CISSS-AT dans un communiqué.

Il leur est recommandé de porter un masque lorsqu’une personne se trouve dans la même pièce et à moins de deux mètres.

Une femme se lave les mains avec du savon.

Se laver les mains avec du savon régulièrement pendant au moins 20 secondes est aussi recommandé pour éviter la propagation du virus (archives).

Photo : iStock / milicad

Pour la santé publique régionale, le retour des étudiants sera déterminant pour le passage possible en zone jaune au cours des prochains jours.

On pense que notre population respecte les mesures et suit les consignes sanitaires, mais le retour des étudiants va nous mettre à l’épreuve. C’est le respect des consignes au cours des prochaines semaines qui va le déterminer, parce que si déjà la semaine prochaine, ça part en feu, c’est sûr qu’on va oublier l’idée de passer à un autre palier d’alerte.

Une citation de :La Dre Omobola Sobanjo, médecin-conseil en santé publique lors du point de presse du CISSS-AT la semaine dernière

Rappelons que les déplacements non essentiels vers l’Abitibi-Témiscamingue sont interdits.

Les résidents qui se rendent dans une région en zone rouge ou orange doivent aussi faire une quarantaine de 14 jours à la maison au retour.

Quelques exceptions s'appliquent, comme les personnes dont la résidence principale ou la résidence secondaire se trouvent dans la région visée, mais uniquement pour des raisons d'entretien.

Les travailleurs qui assurent le transport de biens ou de marchandises, les personnes qui doivent se déplacer pour recevoir ou offrir des soins de santé, qui ont une assignation à comparaître au tribunal ou qui exercent des droits de garde ne sont pas visés par cette mesure.

Calendrier de vaccinations

Trois groupes d’âge pourront prendre leur rendez-vous cette semaine via le portail Clic Santé pour se faire vacciner selon le calendrier présenté jeudi dernier par le ministre de la Santé et des Services sociaux, Christian Dubé.

  • 45 à 49 ans : peuvent prendre leur rendez-vous dès aujourd’hui
  • 40 à 44 ans : pourront prendre rendez-vous dès mercredi le 5 mai
  • 35 à 39 ans : pourront prendre rendez-vous dès vendredi le 7 mai

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !