•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Commission Charbonneau : le témoin Nicolo Milioto est mort

Nicolo Milioto.

Nicolo Milioto, ex-propriétaire de Mivela Construction, lors de son témoignage devant la commission Charbonneau.

Photo : Radio-Canada

Radio-Canada

L'homme d'affaires Nicolo Milioto, un des témoins cités et entendus par la Commission d'enquête sur l'octroi et la gestion des contrats publics dans l'industrie de la construction, est décédé vendredi dernier. Il était âgé de 71 ans.

L’ex-propriétaire de Mivela Construction, spécialisée dans la construction de trottoirs, était soupçonné d'être un intermédiaire entre des entrepreneurs en construction et le clan mafieux Rizzuto.

Il a fondé Mivela avec deux associés en 1989. L'entreprise s'est rapidement taillé une place dans le marché montréalais. Son chiffre d'affaires, qui a atteint 3 millions de dollars, a grossi jusqu'à environ 10 millions de dollars en 2009.

M. Milioto s’est notamment fait remarquer lors des audiences de la commission Charbonneau en évoquant des problèmes de mémoire pour esquiver les questions sur son rôle dans le crime organisé.

Financement illégal et intimidation

Nicolo Milioto a également été accusé de financement politique illégal et d'intimidation par un ex-organisateur politique d'Union Montréal, Martin Dumont.

Ce dernier a affirmé que M. Milioto l'avait menacé de mort en 2007 alors qu'il était chef de cabinet du maire de l'arrondissement de Rivière-des-Prairies–Pointe-aux-Trembles.

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !